Jeunes loups en péril 

 
hé mes agneaux,approchez,faut que je vous parle de ces jeunes loups.Bon ok,c’est des loups Irlandais,pas sûr qu’ils passent le contrôle sanitaire ,ils sont un peu enragés ,pas mal imbibés ,et à la moindre étincelle ils s’enflament .Ils carburent au Sky , à la bière pas étonnant qu’ils démarrent au quart de tour .

 C’est des nerveux ces jeunes loups dans ces contrées sauvages ….Mais telle une meute ils sont à l’affut et protégent leurs louves et n’hésitent pas à montrer les crocs si nécessaire …

Ben oui,c’est pas des enfants de choeurs ,en même temps c’est pas la bible que je tente de te faire lire .Je te demande pas de faire ta priére ,mais te prie de lire ce recueil de sept  nouvelles,d’une grande noirceur,percutantes,violentes,mais où brille toujours une étincelle d’amour,une tendresse désespérée,pour ces cabossés de la vie aux blessures multiples ,en mal de vivre .

Ça se résume souvent à ça l’amitié.Ne rien dire au lieu de causer’

‘Il n’allait pas bien ,dans son crâne et dans sa poitrine,je savais qu’il pâtissait de la douleur que peut éprouver celui qui a un jour aimé une fille imprévisible

Colin Barrett (écrivain Irlandais) a une qualité d’écriture qui vous envoûte,un style direct,brut de décoffrage ,mais d’une grande sensibilité qui illumine toute cette noirceur .

 Avec ce receuil de nouvelles ,il remporte le prestigieux prix’Frank O’Connor international Short Story.’….Le ‘First book Award ‘du journal The Guardian et le prix ‘Rooney ‘ de la littérature Irlandaise .

Ils rejoints les auteurs Irlandais que j’apprécie énormément ,tel que Colum McCann ,ou Colm Toibin que je vous invite à découvrir.

 Un trés bon moment de lecture,même si Les quatres premières nouvelles restent mes préférées .J’ai adoré son style et j’aurai grand plaisir à le suivre .

Ambiance musicale .. En parfaite harmonie 🎶🎶🍻🍻🎶🎶

 

Publicités

22 réflexions sur “Jeunes loups en péril 

      1. Moi c’est Londres, mon chez moi, j’aime cette ville, je l’ai visitée une fois, durant 2 jours et je ne rêve que d’y retourner. Plus facile que d’aller à New-York.

        Ils ont parlé de N-Y dernièrement, sur la chaine Histoire, avec les immigrants qui arrivaient à Ellis Island, le travail des femmes… super intéressant ! Mais j’aurais pas aimé y être à cette époque.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s