« Chaque seconde est un murmure « 

 » Chaque seconde est un murmure  » d’Alain Cadéo ,édition Mercure de France.


 » Si je t’observe comme ça quelquefois, c’est que j’aime ta silhouette de chien famélique. T’as vraiment une dégaine de vagabond mal nourri. Au fond c’est vrai, Sarah a raison, t’es comme un archange qui s’est cassé la gueule sur terre . »
Nous voici donc en compagnie d’Iwill, un jeune homme à l’âme blessée suite à la perte de sa meilleure amie.
Iwill, tel un vagabond, parcourt les routes, lie quelques connaissances sans jamais s’attacher ni s’éterniser.
 » Cela s’appelle faire le point. Point contre point, du cousu main… et chaque pas à son histoire. »

Jusqu’au jour où il arrive à Luzimpapar. Il y rencontre Sarah et Laston, un couple qui vit en reclus entourés de leur meute de chiens . Iwill se pose pour quelques temps chez eux et raconte son histoire sur un cahier noir à l’intention de Sarah dont il est sous le charme.
« Mes rêves sont ouatés de son corps, le matin j’ai l’impression d’avoir ses jambes autour de mon torse. Et lorsque je la vois, honte à moi, j’ai beau tourner, virer, je suis soumis et je n’ai qu’une idée : la frôler,la respirer et me laisser anéantir par sa présence. »
Iwill nous murmure son histoire et la couche sur papier, il nous confie, ses tocs, ses doutes, ses souvenirs et nous emmène vers un final des plus inattendu.

« Et si j’ai le coeur plein de boues,ce sont les levers de soleil, ici ou là qui décrassent mes yeux . « 
J’avais découvert la plume d’Alain Cadéo avec Zoé, son précédent roman qui m’avait charmé par son histoire et son style si poétique. Je l’ai retrouvé avec plaisir et j’ai savouré cette nouvelle histoire, mon carnet à citations à porté de main pour noter mes passages préférés. Un petit roman fort en émotions, qui conforte mon attachement et mon coup de cœur pour cet auteur, ce conteur à la plume magique.
À votre tour, laissez-vous porter par ces histoires et écoutez ces murmures. Laissez les mots vous charmer .


Un très beau moment de lecture, qui portera Iwill vers Zoé dans mes meilleurs souvenirs livresques .

Publicités

12 réflexions sur “« Chaque seconde est un murmure « 

  1. Ping :  » Zoé «  – Dealer de lignes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s