« Nouvelles d’Ameriques « 

Pour les 20 ans de Terres d’Amérique, Francis Geffard, directeur de cette collection chez les éditions Albin Michel, nous offre un magnifique recueil de nouvelles, d’auteurs déjà célèbres ou en passe de le devenir . De magnifiques plumes originales, affirmées, d’une grande richesse de style, qui combleront tous les amateurs de ce genre littéraire.


Une belle balade à travers tous les États d’Amérique, accompagnée des états d’âmes et ri(s)ques, qui croiseront notre regard au travers de ces 21 nouvelles.


« Entre vingt et trente ans, je n’ai cessé de me dire que ma vie aurait fait un film formidable. C’est seulement quand j’ai commencé à la raconter que je me suis rendu compte qu’elle se résumait à peu de choses. Ce n’était qu’une succession de faits isolés. » Dan Chaon



Une belle citation extraite d’une nouvelle de Dan Chaon qui donne un véritable aperçu de ce qu’est la nouvelle. Une histoire limitée, concentrée, lié à un seul évènement.


Des histoires courtes mais intenses, comme des souvenirs égrenés au gré des rencontres, qui captivent et suscitent une vive impression, sans obligatoirement de vastes décors.


Chaque nouvelle a son lot de scènes étranges. Un vrai spectacle de la vie quotidienne des américains.
« Des paumés qui n’avaient nulle part où aller, et de toute façon pas de boussole pour les y mener . » Jon Raymond


« Ce pays, il fallait l’aimer suffisamment pour vouloir mourir pour lui, ou sinon le quitter. » Elwood Reed



Tous ces auteurs dessinent un portrait fort et sensible de leur pays. L’Amérique dans toute sa splendeur, dans toute sa noirceur. Ces textes nous parlent d’ hommes et de femmes, de famille, d’amour, de haine, de vie, de mort, de rédemption, de fuite, de douleur, de combat pour vivre et survivre.


À chacun son style. Pour certains plutôt poétique, tout en douceur, lumineux, pour d’autres plus brutal, plus cruel, plus noir.
« Huit millions de façon de mourir, c’est ce qui donne à la vie toute sa valeur. » Elwood Reid



« Les vieux souvenirs, on ne peut ni les bruler ni les noyer. » Joseph Boyden


La nouvelle est une belle entrée en matière pour les jeunes écrivains, et pourtant ce n’est pas un exercice de style des plus facile. Mais les auteurs américains s’y complaisent et nous le confirment avec tous leurs recueils d’où sont issues ces magnifiques nouvelles. Un moyen de découvrir la plume et le style de tous ces auteurs contemporains.
Par rapport à la France, qui reste frileuse pour ce genre, l’Amérique regorge d’auteurs de nouvelles très talentueux, et qui bien souvent après avoir fait leur classe, nous concoctent de magnifiques romans.
Alors, n’hésitez pas, lisez des nouvelles, lisez ce recueil, ce concentré d’émotions, de plumes,et comme le dit si bien Francis Geffard « Défendre la nouvelle, c’est défendre la littérature. »
Nous aussi défendons la ! Et franchement 21 histoires pour seulement 14€ c’est déjà un cadeau avec le bonheur de lire en plus . Sans oublier la magnifique nouvelle inédite de Callan wink qui présage un superbe recueil pour septembre 2017, et le talent de tous ces traducteurs qui nous permettent de découvrir les pépites de l’Amérique. Le filon est toujours là, pour combler tous les amoureux de la littérature américaine, tel que moi .

Publicités

7 réflexions sur “« Nouvelles d’Ameriques « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s