« Lynwood Miller »

Lynwood Miller de Sandrine Roy chez Lajouanie


Mais qui est Lynwood Miller, ce beau quadragénaire fraichement débarqué dans ces montagnes françaises ? Un Américain ? Son accent ne trompera personne, mais que nous cache-t’il ? Et lorsqu’il sauve une jeune femme d’une très mauvaise posture, il se révèle un preux chevalier.

Matthew, pour le rôle de Lynwood
« Sans vraiment réaliser ce qu’il faisait, pour la première fois depuis qu’il la veillait, il prit sa main, une main minuscule, chaude et fine, qu’il aurait pu écraser d’une simple pression. « 
Mais qui est cette inconnue ? Que nous cache cette clairvoyance ? En attendant elle a mis la tête à l’envers à notre bel Américain.
« Tu vas rester dans ma tête encore longtemps comme ça ? »
C’est sans compter sur le pouvoir des femmes, de vraies magiciennes, et là c’est rien de le dire .
En compagnie de Simon un Geek haute catégorie avec qui il a sympathisé à son arrivée, il va tenter de percer les secrets que cache cette histoire, tout en veillant sur Elie. Miller, l ‘homme au tempérament, mi agneau, mi loup.
« -Miller ! hurla une voix tonitruante … Qu’est-ce qui vous a pris de l’arranger comme ça, mon vieux ! Vous êtes devenu fou ? Encore heureux que vous n’ayez pas d’arme entre les mains ou bien c’est un cadavre qu’on aurait à interroger!
-Il s’est débattu.
-C’est ça foutez-vous de moi!
Et vous n’êtes pas au bout de vos surprises. A travers son écriture fluide, qui va direct à l’essentiel, Sandrine Roy nous offre un premier roman policier mais pas que, d’une belle facture. Un suspens présent à chaque instant qui vous captive et vous accroche jusqu’au final très étourdissant. La construction de l’intrigue est réussie et son idée plutôt pas mal (si je vous dit tout c’est pas drôle, donc je contourne tout en espérant vous attirer dans ses filets). Je pense que l’on a pas fini de découvrir les aventures de Lynwood Miller, pour mon plus grand plaisir, à la seule condition de ne pas mettre trop de guimauve.


En attendant ce fut un très bon moment de lecture. Un cadeau supplémentaire que me fit Sandrine et je l’en remercie.
Une jeune auteure fraichement débarquée mais déjà bien Encrée. Une belle entrée chez Lajouanie aux cotés d’auteurs déjà dans la place, une belle cours de talents, et un de plus ça ne se refuse pas.
N’hésitez pas, faites-vous plaisir et découvrez l’histoire de Linwood et Elie un duo surprenant, dans une histoire peu ordinaire .

Publicités

2 réflexions sur “« Lynwood Miller »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s