« Le 9.3 de Norek »

Code 93  – Territoires  –Surtensions  d‘Olivier Norek  Éditions Pocket et Michel Lafon 

« Ici, l’avenir, c’est juste demain « 


Je referme à peine Surtensions et comme à chaque fin de série policière, je ne peux pas croire que celle-ci se termine. J’ose penser, rêver, que son équipe va lui manquer bien plus qu’à nous et qu’il va la remettre sur pied.

À l’occasion d’une rencontre, j’ai dit à Olivier que je ne lisais pas tous ses livres de suite car j’avais peur du manque et bien j’avais raison, le manque est déjà là, à peine le livre fermé …Coste, reviens !
C’est cruel en même temps de ne nous offrir que trois épisodes! Je lui pardonne même ses petits travers envers les greffiers, non Mister Norek, un chat ça ne sert pas à rien! Et une série ne peut pas s’arrêter comme ça, c’est inhumain.


Dés Code 93, je me suis sentie bien avec cette équipe parfois borderline, à l’ambiance BRAQUO d’Olivier Marchal , une super série ( plus de 3 épisodes… Si Si Olivier)
L’équipe Coste vous embarquent dans leurs enquêtes et comme eux vous ne lâchez pas votre lecture tant que tout le monde n’est pas sous les verrous ou au cimetière ( ça arrive, ils sont armés et ça flingue pas mal dans le 93 )


Je suis une criminelle moi aussi, j’ai récidivé avec Territoires, et j’ai découvert la face cachée des cités, c’est pas net ce qui s’y passe! Heureusement l’équipe Coste est là, et avec une perspicacité redoutable elle va mettre de l’ordre dans ces trafics en tout genre.
Et puis Surtensions, le bouquet final ( nonnnnnn!) un véritable feu d’artifice d’émotions, une tension qui monte crescendo et ne vous laissera aucun répit. Je me suis retrouvée nouée, tendue à l’extrême, émue, touchée, inquiète, en colère, dépitée, en compagnie d’enfoirés, des malfrats sans empathie, cruels, et vachement malins. Mais pas aussi malins que Coste et sa bande. De vrais mousquetaires, un pour tous et tous pour un! Unis pour toujours et à jamais …


Alors tu vois Olivier, tu peux pas me priver d’une suite, tu peux pas nous faire ça, on a encore besoin de lire ce que le système nous cache à travers tes polars, on en veux encore, suis sûre que Coste à encore plein de choses à nous dire, même si c’est effrayant de penser que tout ça existe.
Ça se voit d’ailleurs que tu connais bien le sujet, tes récits sont d’un réalisme incroyable, les dialogues percutants. Chaque personnage claque bien, de l’humour de l’émotion sous tension permanente, une enquête bien ficelée, addiction totale. De la bonne came littéraire à dealer sans modérations, avec une bonne crise de manque à prévoir après les trois shoots …

Tous ça pour vous dire que cette série est un pur bonheur, Olivier Norek fait partie des grand maitres du Polar, alors ne vous en privez pas et rejoignez-moi bientôt pour la pétition , ou la manif, je réfléchis , pour le retour de Coste …
À lire absolument, sans modération, sans appréhension, juste une folle envie que l’aventure continue.

Publicités

15 réflexions sur “« Le 9.3 de Norek »

  1. SophieNomDeFamille

    J’ai déjà lu 93
    Me reste donc 2 tomes
    Je vais donc prendre mon temps car je suis fan de Coste et sa bande .

    Et quitter le héros d’une série cnest comme perdre un ami
    On s’attache

    Merci pour cette belle chronique 💖

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s