» Le fleuve des brumes « 

Le fleuve des brumes de Valerio Varesi aux Editions Agullo
« Ici sur le PÔ, il y a beaucoup de choses : on en voit certaines, on en raconte d’autres. Les premières vont de soi, pour les secondes, c’est une question de croyance. »


Au nord de l’Italie, une pluie interminable menace le fleuve PÔ de débordements. Une nuit, en plein brouillard, une barge dérive dangereusement jusqu’à l’ensablement. Son pilote a disparu. Un moment plus tard un autre batelier est retrouvé mort, il s’avère être de la famille du disparu. Le commissaire Soneri entre en scène. Son enquête va le mener vers une période qu’il croyait révolue, mais les rancunes sont tenaces.
« Dans les méandres du PÔ pouvaient survivre des communistes encore fidèles à Staline et des fascistes irréductibles. »
Une brume persistante donne au récit une atmosphère poisseuse, étrange, inquiétante.
Soneri  mène l’enquête sans s’éloigner du fleuve, et tente de découvrir les secrets qu’il nous cache .


 » Ne vous laissez pas abuser par les apparences, poursuivit le batelier, on agite le passé quand on a plus confiance dans le présent. »
Quel trafic cache ces disparitions? Que cachent les bateliers?
Ce récit nous captive par son mystère, on savoure son écriture, on dérive entre les pages, on traverse la brume, on vogue sur le fleuve et le voile se lève.

 » La mort rôde autour de nous et quelquefois elle prend l’apparence de l’innocence. »
Agullo, toute nouvelle maison d’édition, avec déjà 3 livres sur le podium, Italien, Russe , Romain .Le fleuve des brumes est le premier que je découvre, et je suis déjà accro, un plaisir d’autant plus grand que je retrouverai Soneri  en 2017, et prochainement la suite du palmarès Agullo. Une jeune maison qui a déjà tout d’une grande, je lui prédis un brillant avenir. Ma boulimie livresque est à son comble.


Rejoignez – moi pour ce voyage Italien, vous verrez Soneri  a tout pour vous plaire.


Un sacré bon Polar , que Valero Varesi nous offre, une plume italienne de talent que j’ai hâte de retrouver.

Publicités

7 réflexions sur “ » Le fleuve des brumes « 

    1. Sincèrement ça m’étonnerait qu’il ne te plaise pas, en plus d’une belle écriture , l’histoire est très prenante ( pas de violence comme les thrillers, un commissaire qui est très attachant , un style vraiment bien) découvert grâce à Fran et pas déçue .

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s