« Deux remords de Claude Monnet »

Deux remords de Claude Monnet de Michel Bernard aux Éditions La Table Ronde


« Il disait que Monet ne peignait que ce qu’il aimait…Son seul maître c’était l’amour, l’amour de ce qu’il avait sous les yeux et qui était beau. « Et comme il a beaucoup d’amour, il est un grand peintre,un très grand peintre. » 

À travers ce récit, la plume de Michel Bernard nous fait partager l’amour du pinceau des peintres célèbres. La passion des mots en accord parfait avec la passion  picturale.

On y découvre Monet,sa vie,sa passion amoureuse pour Camille qui deviendra sa femme . ; ses amis Renoir, Sisley, Manet et Pissaro. Une belle amitié les lie dans l’opulence comme dans la pauvreté, car avant d’être connus et reconnus ils connurent la misére . Mais avant tout Frédéric Bazille, jeune peintre trop tôt disparu à la guerre.


« Chacun avait éré saisi dans sa personnalité ,telle qu’elle était aimée du peintre depuis l’enfance . Comme les arbres du paysage familier, l’amour des siens avait grandi avec lui et s’épanouissait dans l’harmonie simple et naturelle de la composition . »

Les amoureux de la peinture prendront grand plaisir à la lecture de ce roman.Il est trés intéressant de connaitre l’histoire des tableaux, ce qu’ils représentaient aux yeux des peintres avant d’être admirés par les nôtres. Avec une douce nostalgie l’auteur nous offre un beau portrait de Monet .Une belle harmonie d’ensemble, où l’art est omniprésent ; où l’amour et l’amitié illuminent autant les pages que les toiles .


Une belle découverte d’un auteur de ma région .Michel Bernard est né à Bar-le-Duc.Il est l’auteur  entre autre  de « Comme un enfant », biographie romancée de Charles Trenet (2003),ou encore ‘Les forêt de Ravel ‘(2015, qui reçu le Prix du Festival Livre Et Musique de Deauville)…



Une leçon particulière pour découvrir les peintres et leurs chef-d’oeuvres à travers un beau roman qui défit le temps qui passe .


« …les millions d’hommes et de femmes qui avait aimé, souffert, travaillé et rêvé sur ce morceau de terre, dans cette partie du monde, pour en faire sous le ciel changeant une des plus belles oeuvres humaines, le plus beau des jardins. »

Un grand merci aux Éditions La Table Ronde pour cette belle découverte.

 

 

Publicités

8 réflexions sur “« Deux remords de Claude Monnet »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s