» De Profundis « 

De Profundis d’Emmanuelle Pirotte aux Éditions Cherche Midi



 » Le monde continuait sa course. Même s’il était à bout de souffle. »

Une terrible Pandémie sévit sur terre. Ebola III immerge l’Europe vers l’abime. La fin du monde approche à grand pas.

 » La Maladie semblait trainer derrière elle toute une panoplie d’autres catastrophes : Le climat avait définitivement tourné au vinaigre, tempêtes, pluies diluviennes, raz de marée, canicules étaient au rendez-vous…C’est comme si Ebola avait donné le signal à la nature de laisser libre cours à sa vengeance aveugle. Le grand cortège de fléaux menait triomphalement sa farandole autour de la terre où le maintien de la vie tenait véritablement du miracle. »
Roxane, jeune femme tête brulée, téméraire, parfois irresponsable, survit et trafique pour s’en sortir en compagnie d’un jeune garçon qu’elle tente de protéger, jusqu’au jour où son passé la rattrape. De nouvelles responsabilités lui tombent dessus.
Le climat d’insécurité s’intensifie. Quitter Bruxelles devient obligatoire. Elle fuit avec ce qu’elle pense être un fardeau pour retrouver la campagne et une vieille maison familiale où d’autres surprises l’attendent…..

 » Il est des choix dont on ne se remet jamais; des voyages dont on ne revient pas . »

Voilà une quatrième de couv’ à ma façon, pas plus même moins d’indices, mis à part quelques extraits.
Je déteste spoiler, donc je ne peux vous en dire plus mais j’espère vous avoir accroché pour vous donner envie de découvrir ce livre hors norme. Un roman inclassable, dérangeant, entre dystopie et conte fantastique. Un récit post-apocalyptique plutôt troublant, avec une part de surnaturel assez fabuleuse qui réussira à implanter dans les cœurs blessés une dose d’amour assez surprenante.

Emmanuelle Pirotte nous embarque pour une plongée en enfer. Elle courtise la mort, en captivant son lecteur. Elle sème dans un monde en déroute un peu d’espoir, un peu d’amour, un peu de suspens, un peu de rêve même si tout n’est qu’une question de survie.

 

Emmanuelle Pirotte 

J’ai découvert sa plume un peu par hasard, au feeling. Ça se joue à peu de choses parfois le désir de lire tel ou tel roman. Pour celui-ci, le titre m’a intrigué, la couv’ m’a beaucoup plu et la 4 éme de couv’ a confirmé l’ envie.

L’écriture d’Emmanuelle m’a conquise, et je n’hésiterai pas à me diriger vers « Today we live » son premier roman, traduit en 10 langues. J’espère qu’il en sera de même pour vous.
N’hésitez pas, laissez-vous envouter par De Profundis, et rejoignez Roxanne dans son aventure étrange, périlleuse mais extraordinaire.
« Je n’ai pas peur de la mort; je préfèrerais simplement ne pas être là quand elle arrivera. » Woody Allen



Merci aux Éditions cherche midi pour cette belle lecture .

Publicités

11 réflexions sur “ » De Profundis « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s