» Poussiéres d’os « 

Poussière d’os de Karin Salvalaggio aux Éditions Bragelonne



Depuis sept ans, Grace vit loin de sa mère. Son oncle et sa tante l’ont élevé. Le jour où elle aurait pu prétendre à des retrouvailles, un nouveau drame surgit, sa mère est assassinée quasiment sous ses yeux.
L’agent Macy, malgré sa grossesse très avancée se voit confier l’affaire. Elle retrouvera sur la route de son enquête de vieilles connaissances, et avancera de surprise en surprise vers une histoire abracadabrante.


Voilà un roman qui m’avait attiré par sa couverture plutôt sympa, sa situation géographique : l’Amérique, et une quatrième de couv’ alléchante. Puis des rumeurs ont circulé comme quoi c’était BOF, BOF. Il me tardait donc de découvrir ce thriller et me faire ma propre idée.
Dés le départ le style ampoulé m’a ennuyé, trop de détails. Puis sont venus les clichés. Pourtant, étant fan des séries policières américaines et retrouvant un peu ce style je lui ai laissé sa chance et j’ai poursuivi ma lecture.
L’histoire aurait pu être intéressante mais certains passages lui enlèvent toute crédibilité.
Je l’ai terminé car évidemment je m’étais attachée à ses personnages assez intéressants, poursuivi par la malchance. Vivre dans cette contrée noyée de malheur où rôdent de terribles prédateurs demande un peu de compassion, mais malgré tout je n’ai pas été totalement conquise. Sincèrement je pense que le style y est pour beaucoup dans ma déception. C’est dommage si l’écriture avait été plus travaillé, ce thriller aurait pu me plaire davantage.

Karin Salvalaggio , née en Virginie ,elle a passé son enfance à suivre les affectations de son père, militaire de carrière. Elle a connu des espaces et des cultures aussi variés que l’Alaska, La Florise,la Californie et l’Iran.

 

Difficile je suis je l’avoue, étant une lectrice éclectique je suis trés sensible au style. Un avis très mitigé pour ce premier roman mais l’auteur a du potentiel. Je lui laisserai certainement une seconde chance avec son prochain thriller, pour retrouver Macy cette enquêtrice assez attachante .
Merci aux Éditions Bragelonne pour cette découverte.

Publicités

5 réflexions sur “ » Poussiéres d’os « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s