» En douce « 

« En douce  » de Marin Ledun aux Éditions Ombres Noires


Bal du 14 juillet, soirée idéale pour provoquer une rencontre. Émilie entre en action et use de ses charmes pour piéger Simon et l’enlever.
« Comme au cinéma : arrêt sur image, fondu enchainé et ralenti. « 
Le scénario idéal pour enfin obtenir réparation, et faire face aux fantômes du passé. Et ce n’est pas sa jambe de bois qui freinera la réalisation de son projet.


« Si la vie te semble trop absurde, si tu es déçu par trop de choses et trop de gens, ne cherche pas à comprendre pourquoi, Recommence…
…Il lui semblait que c’était ce qu’on lui avait imposé toute sa vie : passer à autre chose, subir, encaisser, prendre sur soi, serrer les poings et les dents, recommencer, recommencer encore, sans jamais chercher à analyser ni à poser les bonnes questions. Surtout pas. Pourtant ce qu’elle souhaitait par dessus tout tenait précisément en ce mot de dix lettres : comprendre. Embrasser le monde par la pensée. Saisir le sens de sa vie. « 
Comprendre enfin cette tragédie, voilà ce qu’Émilie souhaite plus que tout. Cette femme blessée, aveuglée par sa haine, s’apprête à assouvir enfin sa vengeance.


Dans ce huis clos en pleine campagne, Marin Ledun nous offre un somptueux roman noir. Sans excès de violence sanguinaire mais avec une bonne dose de torture psychologique, jour après jour la tension monte crescendo. Toujours très proche de ses personnages, Marin nous offre une fois de plus des portraits forts, des acharnés de la survie, des cabossés déterminés, que rien n’arrêtera.
« Niant l’incendie qui la ravageait de l’intérieur, elle se raccrocha à l’idée de survie. »
Du noir social qui plonge le lecteur dans la tourmente de cette femme en tête à tête avec cet homme qui a fait d’elle un bourreau. Un roman magnifique, une plume incisive, un livre qui te bouscule et t’interpelle. Un roman vrai, puissant, à découvrir très vite.
Si tu es déjà fan de Marin Ledun, ce roman noir te comblera, et si tu ne l’es pas encore tu es juste en passe de le devenir. Accro tu seras, toi aussi …ce n’est qu’une question de temps, qu’une question de lignes, des lignes noires à dealer sans modération.


Marin Ledun est romancier et essayiste. Il a déjà publié de nombreux romans noirs, dont ‘Les visages écrasés’ qui remporta plusieurs prix ( Trophée 813 du meilleur roman francophone 2011, Grand prix 2012 du Festival International du film policier de Beaunes ) et sera très prochainement adapté au cinéma.
À découvrir également  » Le ventre des mères «  « L’homme qui a vu l’homme » suivi de « Au fer rouge » « No more Nathalie » mais aussi des romans pour la jeunesse tel que « Lux ». Il ne tient qu’à vous de passer de très bons moments de lecture.

 

Merci à Olivia et Aux Éditions Ombres Noires pour ce superbe moment de lecture.

Publicités

5 réflexions sur “ » En douce « 

  1. jean-michel isèbe

    Quel superbe bouquin et quelle magnifique analyse , dite avec des mots judicieusement choisis , des extraits subtilement recherchés! Ce n’est pas de la flagornerie ( pas le genre maison!) , c’est du ressenti !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s