« Aux petits mots les grands remèdes « 

Aux petits mots les grands remèdes de Michaël Uras aux éditions Préludes

« – Je suis bibliothérapeute
-Vous réparez des livres ?
Je n’avais jamais entendu pareille réflexion mais, à bien y penser, elle était originale et drôle…
-Je répare les gens,avec des livres.
-Ah. « 


Alex exerce le métier de bibliothérapeute, et nous offre avec ce récit un bel aperçu de son métier encore trop méconnu en France.
Ces patients, de milieux sociaux différents, font appel à lui dans l’espoir d’aller mieux. À chaque patient, un auteur, un livre, une histoire en accord avec leurs maux. Une histoire pour mieux comprendre sa douleur, mieux vivre avec, l’accepter, la soigner. Des mots pour guérir les maux.


« La langue révélatrice de la pensée, est la mère de tous les maux. » Jian Zilong
Alex aime les livres à la folie.
« Mes yeux avaient la mauvaise habitude de chercher la bibliothèque dans toutes les habitations que je visitais. Les livres, leur disposition, leur état en disaient long sur leurs propriétaires. Combien d’habitations ne refermaient aucun livre? Aucune revue, même? Des lieux sans lecture, coupés de l’intelligence. »

Et de son coté, trouvera-t’il entre ces lignes, les solutions à ses propres problèmes?
« J’étais heureux parce qu’il me restait tant à lire, tant à apprendre sur les autres et sur moi, tant à côtoyer l’intelligence des auteurs et de leurs textes. Une œuvre en appelait une autre. Puits sans fond de la littérature. Mais un puits chaleureux, pas mortifère, rassurant parce qu’il contenait des trésors qui nous ramenaient à la surface. Les livres ne nous coupaient pas du monde en définitive, ils nous apprenaient à mieux l’appréhender. »

Voilà un roman qui va ravir plus d’un lecteur, de part son contenu où beaucoup se reconnaitront, et par sa force de persuasion pour ceux qui douteraient encore du pouvoir de la lecture.
Michaël Uras, avec une plume vive, légère, touchante, nous offre une plongée magique au milieu des mots. On s’y retrouve et on s’y sent bien, un peu comme si l’on était chez soi, dans sa bibliothèque en très bonne compagnie.
Connaissant mon addiction à la lecture, ma passion des mots, ma fièvre acheteuse malgré mes PAL conséquentes, je ne pouvais pas passer à coté de ce roman. Je fais partie de ces lectrices qui ont besoin des livres pour vivre mieux, une question de survie même. Chaque livre est un voyage, une parenthèse qui m’aide à avancer, à poursuivre ma route.


Aux petits mots les grands remèdes, un bien joli roman à mettre entre toutes les mains, à prescrire sans modération à tous lecteurs et aux non-lecteurs pourquoi pas …
Une lecture exaltante, qui donne de l’énergie, de l’espoir, du rêve, bourrée d’humour et de réflexions on ne peut plus cocasses sur nos contemporains.
Citations que je me permets de rajouter en parfaite harmonie avec ce roman de Michaël Uras :

 » Je ne suis jamais seule ni totalement abandonnée, du moment qu’il y a des livres. » : Madeleine Chapsal

 » Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux. » Jules Renard
Michaël Uras est aujourd’hui professeur de lettres modernes. Il a publié deux autres romans:« Chercher Proust » qu’il me tarde de découvrir et « Nos souvenirs flottent dans une marre poisseuse »  un beau moment de lecture.


J’espère sincèrement croiser sa route un jour et papoter un long moment avec lui sur nos livres fétiches.

Michaël Uras


Je remercie l’auteur et les éditions Prélude pour cette prescription livresque délicieuse.

Publicités

7 réflexions sur “« Aux petits mots les grands remèdes « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s