« La crypte du diable »

La crypte de diable de Dominique Faget aux Éditions vents salés

 » PAS d’affolement, rien ne se passe comme prévu. C’est la seule chose que nous apprend le futur en  devenant du passé. »   Daniel Pennac

Que ce soit en 1928 ou de nos jours la ville de bordeaux  est le théâtre de scène bien mystérieuses autour de cette crypte de l’église Saint Pierre. Ces deux époques s’entremêlent sans pour autant perdre le fil de l’histoire qui nous est contée. Du passé au présent, en compagnie de quelques personnages nous allons tenter de découvrir les secrets de ce polar historique, et démêler le faux du vrai en remontant indice après indice vers le passé pour mieux comprendre le présent.


 » Les vivants qu’on égare dans les cryptes du  temps dorment si bien avec les morts qu’une même ombre les confond déjà. » Louis Ferdinand Céline

Qu’il soit passé ou présent, l’amour y fait des ravages presque autant que la peste.

« Elle comprit tout à coup que l’amour était l’instant où le cœur  est sur le point d’éclater. » 

                                                                                                                       Stieg Larsson 

La PJ de Bordeaux ménera l’enquête et tentera de percer les mystères de Burdigala , se retrouvant parfois face à l’incompréhensible.
L’auteure passe avec une réelle aisance du passé au présent, et nous trimbale d’une époque à l’ autre dans ce vieux Bordeaux qu’elle affectionne particulièrement. Une plume diabolique qui accompagne à merveille cette histoire.


J’avoue avoir démarré ma lecture avec une petite appréhension, les « Bondieuseries « ne sont pas une de mes thématiques préférées dans mes lectures, et encore moins dans ma vie.


Mais j’avais  adoré son premier roman « Celui qui ne meurt jamais »un polar et une histoire tout à fait surprenante. Un masque Africain, qui voyage à travers les siécles, un chassé croisé à travers le temps,qui nous méne petit à petit à découvrir la vérité sur ces meurtres atroces à Bordeaux ……Un voyage édifiant entre l’afrique, ses traditions ancestrales et la France,où même après 3000 ans la vérité refait surface .Alors si vous aimez voyager,si vous aimez l’Afrique, et les histoires atypiques, je vous le conseille vivement.

J’étais donc curieuse de découvrir celui-ci . Le premier restera néanmoins mon préféré, très certainement du à l’histoire qui m’avait  vraiment conquise.

La crypte du diable est néanmoins un bon polar historique, un assez bon moment de lecture avec une construction du récit vraiment remarquable. L’auteure confirme son talent d’écrivaine et affirme son style.

Je remercie Dominique pour cette lecture et sa trés délicate attention. J’attends mon prochain voyage livresque sous sa plume qui m’emmènera peut-être  aux USA ou en Chine , allez savoir ?

Dominique Faget« J’ai passé mon enfance en Afrique c’est la raison pour laquelle j’ai appris à côtoyer les esprits avant que de savoir marcher… »

Dominique Faget a été diplômée à l’Ecole de Management de Bordeaux. Outre l’écriture, elle s’adonne aussi à la peinture.

Publicités

2 réflexions sur “« La crypte du diable »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s