» Le grand marin »

Le grand marin de Catherine Poulain aux Éditions de l’Olivier

« – Alors t’as laissé ton pays pour venir pêcher l’aventure…

–  Je suis partie c’est tout.

–  Pfff !  Vous êtes des milliers comme ça, qui arrivez depuis plus d’un siècle. Les premiers c’étaient des féroces. Vous c’est pas pareil. Vous êtes venus chercher quelque chose qui est impossible à trouver. Une sécurité ? Enfin non même pas puisque c’est la mort que vous avez l’air de chercher, ou en tout cas vouloir rencontrer. Vous cherchez…une certitude peut-être…quelque chose qui serait assez fort pour combattre vos peurs, vos douleurs, votre passé – qui sauverait tout, vous en premier.

… – Vous êtes comme tous ces soldats qui partent affronter le combat, comme si votre vie ne vous suffisait plus …s’il fallait trouver une raison de mourir. Ou comme s’il vous fallait expier quelque-chose. « 


Lili, un petit bout de femme avec un grand rêve: rejoindre l’Alaska. Elle prend le large et après un long voyage arrive à Kodiak. A peine arrivé, elle n’aura de cesse d’embarquer sur un bateau pour pêcher.

« Je voulais être avec eux toujours,que l’on ait froid, faim, et sommeil ensemble. Je voulais être un vrai pêcheur. Je voulais être avec eux toujours. Je ne veux pas rentrer. Je ne veux pas que ça finisse. » 


Elle n’est point au Club Med et personne ne lui fera de cadeau, même si son endurance et son acharnement en charmera plus d’un. Mais à chaque retour à terre, c’est avec eux qu’elle ira repeindre en rouge la ville jusqu’à plus soif.

« Les contours fixes de ce monde nous les avons laissé à terre. Et on va la regagner enfin, la splendeur brûlante de nos vies. Nous sommes dans le souffle, qui jamais ne s’arrête. La bouche du monde s’est refermée sur nous. et l’on va donner nos forces jusqu’à en tomber morts peut-être. Pour nous la volupté de l’exténuement. »


Lili est une femme libre, indépendante, qui cachera éternellement un grand mystère sur sa venue dans cette contrée à mon grand regret. En quête d’aventure? En fuite ? Pour un défi personnel? L’énigme reste entière. A moins que je sois passée à coté au cours de certaines longueurs. Ce qui a diminué un peu mon intérêt pour cette aventure tout de même hors du commun.

« Un jour ici, un jour là…tu ne sais jamais où tu seras demain. C’est pas grave de partir tu sais, c’est la vie qui veut ça. Faut toujours s’arracher. Quand tu dois y aller, faut y aller… »


Un roman initiatique qui m’a fait voyager entre terre et mer « The Last Frontier » et m’a fait découvrir les différentes facettes du métier de pêcheur à travers le regard d’une femme forte et déterminée. Un voyage enrichissant mais un peu long et qui ne réponds pas à toutes mes interrogations. L’Alaska vu sous cet angle ne m’a pas laissé de glace mais ne m’a pas fait fondre de plaisir. Je reconnais néanmoins avoir une forte admiration pour Lili qui est presque allée aux bouts de ses rêves…

« -Tu crois que j’irai un jour? Tu penses que je serai capable?

-Reste têtue,renonce jamais, t’y arriveras comme les autres. »


Catherine Poulain commence à voyager très jeune.
Elle a été, au gré de ses voyages, employée dans une conserverie de poissons en Islande et sur les chantiers navals aux U.S.A., travailleuse agricole au Canada, barmaid à Hong-Kong et a pêché pendant dix ans en Alaska.

Le Grand Marin est son premier roman, déjà couronné par de nombreux prix littéraires : le prix du roman Ouest-France Étonnants Voyageurs, le prix Compagnie des Pêches, le prix Joseph Kessel, le prix Livre & Mer Henri-Queffelec, le prix Nicolas-Bouvier, et le prix Pierre-Mac-Orlan.

Publicités

7 réflexions sur “ » Le grand marin »

  1. Bon je me suis dépassée en allant jusqu’au bout ! Cela ne m’a pas fait rêver. Même si il y a de belles images, quand elle est seule, de quart, à regarder le ciel et la nature… et une écriture qui fait la part belle aux nuances, aux couleurs vives qui transpercent soudain un monde gris et sombre.. Faut dire que la course, l’effort physique… cela n’a jamais été mon truc…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s