» Jenny « 

Jenny de Fabrice Colin aux Éditions Sonatine

 » On nous a si souvent répété que le mal n’était qu’une fiction créée par l’homme que nous avons oublié de nous demander si ce n’était pas le contraire. »

Ne dit-on pas ? « Tout se qui se passe à Vegas reste à Vegas »


Une fois de plus ce viel adage prend tout son sens, car avant de savoir enfin ce qui s’est passé ce fameux soir, il va nous falloir de la patience et s’accrocher un peu pour aller jusqu’au bout de cette histoire démoniaque. Une disparition inexpliquée et le cauchemar commence.

« Après ça, le temps est devenu autre-chose que le temps et j’ai commencé à perdre pied! »


Tentant de reprendre goût à la vie, Bradley essaie de prendre un peu de bon temps. Cette fois les rencontres via site internet ne vont pas réserver que de belles surprises. La dernière va même  mettre Bradley dans un sale état et lui faire vivre l’enfer…


« Je n’étais pas ressuscité mais quelqu’un avait entrouvert le couvercle de mon cercueil. « 

Fabrice Colin nous embarque dans un labyrinthe sournois.Gentiment il campe le scénario qui va prendre une autre tournure en seconde partie. Et là tu t’accroches, par rapport à l’histoire tortueuse mais aussi par rapport aux faits qui passent du passé au présent jusqu’au dénouement final. Entre manipulation mentale, psychologique, vengeance personnelle, vendetta ce thriller ne te laissera aucun répit et n’épargnera pas les âmes sensibles.

À  mon avis, le lire en une fois m’a permis de ne pas trop me perdre dans l’histoire ce que je vous conseille fortement dès la seconde partie, s’il vous tente de découvrir Jenny.

Un thriller bien ficelé,qui déménage,  parfois dérangeant mais addictif qui va bien plaire à tous les amoureux du genre. Par contre coté cou’v pas terrible.


Quatre fois lauréat du grand prix de l’imaginaire, Fabrice Colin s’est illustré dans de nombreux domaines des littératures du genre. Après « Blue Jay Way  » ( perso beaucoup aimé) et  » Ta mort sera la mienne », « Jenny » est son troisième roman publié par Sonatine Éditions.

Je remercie Sonatine pour cette lecture troublante.

 

Publicités

9 réflexions sur “ » Jenny « 

  1. J’ai beaucoup aimé ce thriller, et l’écriture de Colin. une vraie réussite, dérangeante (tout comme la couverture qui est tout aussi dérangeante dans ce monde où il ne faut montrer que des pin-up, pour moi elle est très bien vue)

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s