« Blonde à forte poitrine »

Blonde à forte poitrine de Camille De Peretti aux Éditions Pocket


« Au fond la blonde à forte poitrine se foutait de la célébrité. Ceux qui sont convaincus qu’elle cherchait avant tout l’admiration du plus grand nombre, les fans, les paillettes et les crépitements des flash se trompent. Elle voulait être aimé, entourée et choyée. La célebrité procure parfois l’illusion de cela. » 

Anna Nicole Smith


Une jeune fille, blonde, jolie, candide, dotée de beaux atouts qui font déjà tourner la tête des hommes. Mais si naïve que trop tôt elle se retrouvera jeune maman et c’est le premier dérapage qui va la conduire vers une vie chaotique . Pour élever son enfant, elle sera prète à tout , oui prète à tout et à n’importe quoi. Vickie, la blonde, la fille pas toujours très futée, se laisse manipuler, transformer, et le fantasme de la gente masculine devient très vite une poupée gonflable et gonflante qui fera honte à son propre fils malgré tout l’amour qu’elle lui porte.

Anna Nicole Smith et son fils


Camille De Peretti s’est inspiré  de la vie d’Anna Nicole Smith, cette Texane décédée en 2007 qui avait défrayé la chronique en épousant un très très vieux Milliardaire. Elle nous livre un roman atypique qui est loin de mettre en valeur les femmes en particulier les BLONDES. C’est vraiment « Soit belle et tais-toi!  » Très fidèle à la réputation de nunuche qu’on leur donne. Parfois touchant mais surtout dérangeant, énervant, troublant. On assiste au naufrage de cette belle plante bien trop arrosée, trop vitaminée qui rêvait juste d’être aimée.

Triste et tragique, qui ne peut pas vous laisser indifférent, que vous l’aimiez ou pas.

Une lecture surprenante et percutante  de par son style d’écriture mais qui  me laisse l’impression d’avoir joué la voyeuse et ça c’est pas mon genre.

Camille De Peretti


Camille De Peretti est née à Paris. Elle est l’auteur de six romans dont « Thornytorinx »chez Belfond en 2005 qui avait reçu à l’époque le prix du premier roman de Chambéry.

Publicités

3 réflexions sur “« Blonde à forte poitrine »

    1. Je ne savais pas du tout vers quoi je m’aventurerais au départ, lu pour un partenariat, en dehors de la plume qui méritait qu’on s’y attarde , l’histoire ne m’intéressait pas , moi les extravagances des peuples ne m’intéresse pas surtout ce genre là …

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s