« Dans la forêt « 

Dans la forêt de Jean Hegland aux Éditions Gallmeister

 » Ces jours-ci, nos corps portent nos chagrins comme s’ils ètaient des bols remplis d’eau à ras bord. Nous devons être vigilants tout le temps ; au moindre sursaut ou mouvement inattendu, l’eau se renverse et se renverse et se renverse. »

Petit à petit le monde s’est mis à changer. L’électricité ne fonctionne plus, l’essence s’est raréfiée, le réseau téléphonique s’est éteint. Aucun véhicule roulant ou volant ne circule plus. Et quand tu vis à cinquante kilomètres de la ville la plus proche, l’isolement que ce père de famille a choisi au départ devient vite un problème quand l’essence déclare forfait. Difficile de garder contact avec la civilisation restante. La Dernière excursion en ville les laissera abasourdie. Avec quelques denrées épargnées ils retrouveront leur foyer dans la forêt et démmareront leur survie.

Nell et Eva , sont les deux filles de ce couple , dix sept ans pour l’une et dix huit ans pour l’autre .Très  proche l’une de l’autre même si la passion d’Eva pour la danse l’éloigne un peu de Nell.

Sous la forme d’un journal intime, Nell va nous conter leur histoire, un huis-clos en plein cœur de la forêt.

« Petit à petit, la forêt que je parcours devient mienne, non pas parce que je la possède, mais parce que je finis par la connaître. Je la vois différemment maintenant. Je commence à saisir sa diversité – dans la forme Et les feuilles, l’organisation des pétales, le million de nuance de vert. Je commence à comprendre sa logique et à percevoir son mystère. »

Rien ne leur sera épargné, elles vont acquérir en peu de temps par la force des choses une grande maturité. Elles vont découvrir en elle une force qu’elles ne soupçonnaient même pas , même si certains jours seront beaucoup plus durs que d’autres.

La forêt, mère nature déjà là avant l’arrivée du premier homme continuera à nourrir et protéger ces deux âmes livrées à elle-même.

Jean Hegland nous offre un magnifique roman apocalyptique, à l’esprit nature writing énormément chargé d’émotion à chaque page. La qualité de la narration est excellente et te bouleverse constamment. Le parcours de ces deux sœurs est remarquable. Chaque jour de plus est une  victoire vers le nouveau monde. Eva danse et Nell écrit , chacune aidé par sa passion dans sa survie.

Dans la forêt est un roman splendide, bouleversant, qui résonne en nous pendant longtemps. Une belle leçon de vie , de courage, un parcours exemplaire de deux jeunes  femmes qui luttent et gardent espoir avec tout l’amour fraternel qui les unit à tout jamais.
C’est beau, c’est puissant, c’est bouleversant, c’est plein d’amour et d’espoir , ça se passe  » Dans la forêt «  Et c’est un beau trésor de la littérature américaine à lire absolument.

Je remercie Marie Musy libraire en Suisse pour ce magnifique cadeau, Jean Hegland pour sa dédicace qui accompagne son splendide roman et les Editions Gallmeister qui nous permettent de lire ce roman écrit il y a 20 ans. Une maison d’édition qui ne cesse de nous offrir pour notre plus grand plaisir des pépites de la littérature américaine. Un pur bonheur.

Jean Hegland est née dans l’état de Washington. Après avoir accumulé les petits boulots, elle devient professeur et se lance dans l’écriture. Son premier roman, Dans la forêt, paraît en 1996 et rencontre un succès éblouissant. Elle vit aujourd’hui au milieu des forêts de Caroline du Nord Et partage son temps entre l’apiculture et l’écriture.

Dans la forêt, un roman inoubliable.

Publicités

19 réflexions sur “« Dans la forêt « 

  1. Je viens de le terminer aujourd’hui. Je dois avouer que je suis un peu mitigée, j’ai eu un mal fou à entre dedans jusqu’à la moitié du roman. L’effet huis clos peut être…
    En revanche, je suis d’accord: l’écriture est magnifique!

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Challenge littérature américaine | 22h05 rue des Dames

  3. J’ai pris en photo le conseils pour la lecture qui était sur les affiches dans le métro. Je t’envoie bientôt la photo 🙂
    J’ai pensé à toi. Je me suis dit : « Christelle elle est dans tous les métros de Paris. Elle est trop forte » 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s