» La voix secrète « 

La voix secrète de Michaël Mention aux Éditions 10/18


« Paris, la royale, Paris l’animale, Paris, l’opulente capitale. » 

Avant d’être Paris ville lumière, Paris fût sombre et crasseuse. Dangereuse et mortelle. En cet hiver 1835, un tueur d’enfants sévit dans les quartiers miséreux.


Allard le chef de la sécurité se retrouve sur l’enquête. Certains indices le mènent dans une direction opposée à ce qu’il ressent. Il va tenter de se faire aider par Lacenaire, un poète assassin incarcéré à la conciergerie où il écrit ses mémoires.

 » La vie est si morne, Il faut bien s’amuser un peu. Sinon, c’est la mort. La véritable mort, pas celle de l’échafaud, mais celle qui tue l’esprit. « 

Paris, déjà rongée par la misère et les attentats, se retrouve plongée dans la torpeur. Le mal rôde et assassine des enfants innocents.


La plume incisive de l’auteur voyage miraculeusement du passé vers notre présent. Un éternel recommencement pour certains faits de société. 1835 pourrait très bien être 2017…une manière comme une autre pour piquer là où ça fait mal .

 » Je vis d’un côté une société de riches s’endormant dans ses jouissances et calfeutrant son âme contre la pitié ; d’autre part, une société de misérables qui demandaient le nécessaire à des gens qui regorgeaient de superflu. « 

Michaël Mention en s’inspirant de La Vie de Pierre-François Lacenaire, nous offre un magnifique roman historique noir en traitant l’intrigue sous un angle moderne.


Une histoire dans l’Histoire avec un style qui mérite les lauriers et La  » Mention «  trés bien.

Michaël Mention , un auteur de talent qui sait aisément se diversifier dans ses écrits avec brio et toujours avec un réalisme surprenant quelque soit l’époque où Il nous embarque.


Une fois de plus, je suis tombée sous le charme de sa plume, de son style, de ses descriptions majestueuses, de ses personnages toujours attachants et forts. À chaque écrit, il me fait chavirer par sa façon de sublimer le Noir.


Un auteur incontournable dans l’univers du Noir à lire absolument.
Né en 1979, Michaël Mention est romancier et scénariste. Passionné de rock et d’histoire, il accède à la reconnaissance avec Sale temps pour le pays (Grand Prix du roman noir français au Festival de Beaune en 2013), … Et Justice pour tous (Prix Transfuge du meilleur espoir polar en 2015), tous deux parus dans la collection Rivages/noir, ainsi que Jeudi Noir aux éditions Ombres Noires.

Publicités

2 réflexions sur “ » La voix secrète « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s