» Soul of London « 

Soul of London de Gaëlle Perrin-Guillet aux Éditions Fleur Sauvage


 » – La rumeur court qu’il n’y a pas que des chiens qui auraient été retrouvés mort dans ces tunnels. Qu’avez-vous à répondre à cela ? 

   – je ne suis malheureusement pas au courant. Vous savez aussi bien que moi qu’hormis les affaires de chiens écrasés ou, en l’occurrence pour cette affaire donnée, morts sans explications, je ne suis plus dans le circuit criminel. Voyons, Morris ! Vous êtes plus intelligent que cela. Qu’aurait donc de bien utile à vous apprendre un handicapé comme moi cloîtré dans son bureau chaque jour ? « 



En 1892 dans les bas-fonds de Londres on découvre d’étranges cadavres d’ animaux puis vient le tour des humains, tous sauvagement assassinés. Henry, flic boiteux, se retrouve sur la premiére affaire, aidé de Billy un jeune orphelin qu’il a recueilli. Son aide lui est précieuse, tout autant que l’attachement qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Une vieille affaire se retrouve sur leur chemin et Henry va très vite mettre tout son cœur de flic pour résoudre ces affaires. Même si son handicap le pénalise, il n’a pas dit son dernier mot. C’est élémentaire comme dirait Sherlock Holmes.

 » Tout ceci est l’œuvre du Diable, vous m’entendez ! Le Diable. « 


À travers ce Thriller, fort bien documenté, nous nous retrouvons en plein cœur d’une histoire terrifiante, en compagnie d’un duo d’enquêteurs atipyques fort attachants. Ce n’est pas seulement une bonne intrigue que l’on découvre page après page, pas seulement des personnages charmants mais une qualité d’écriture qui sublime l’histoire et forme un tout absolument réussi.

 » Le blanc prenait le dessus sur toutes les autres couleurs, absorbant la moindre nuance pour la recouvrir de paillettes argentées qui brillaient sous la lumière pâle de l’hiver. Les façades rouges perdaient de leur clinquant, les enseignes des magasins se figeait et ternissaient sous le givre qui occultait parfois jusqu’aux inscriptions gravées dans le métal. Les gens perdaient aussi leurs couleurs en se revêtant de lourds manteaux noirs pour se fondre dans un monde monochrome. » 

Tout comme dans ma précédente lecture de l’auteure de  » Haut-le-Chœur » j’ai trouvé une grande force dans le récit, une atmosphère angoissante, et des personnages principaux de haut-vol. Une plume que j’apprécie, qu’elle soit reconnue ou pas comme dans cette nouvelle qui concourait anonymement pour le Trophée Anonym’us que je vous propose de découvrir en cliquant sur le lien ici. Une nouvelle qui avait retenu toute mon attention avant même de connaitre officiellement l’auteur.

Une auteure que je ne peux que vous conseiller de découvrir très vite. Et qui vous permettra de soutenir les Éditions Fleur Sauvage.

Gaélle-Perrin-Guillet, lyonnaise, Secrétaire de mairie, la petite quarantaine, écrivaine,  belle de corps et d’esprit, aimant partager des petites mousses avec les copains et les copines, auto-publie d’abord deux romans  » Le sourire du diable  » et  » Au fil des morts  » avant de participer à deux recueils des  » Auteurs du noir face à la différence  » ( Aux Éditions Jigal et L’atelier Mosesu ). Viendra ensuite le très remarqué  » Haut-Le-Coeur » publié aux Éditions Rouge Sang qui obtint le Prix du Polar 2014 Dora Suarez. Écrit également pour la jeunesse  » la nuit du chat noir », et a participé dernièrement au receuil de Nouvelles USA DREAM, De Lens à New-York.


 » Soul of London  » est sa première publication chez Fleur Sauvage et a obtenu le Prix Des Lecteurs 2017.

 

 

Une auteure à suivre absolument.

Gaëlle Perrin-Guillet

 

 

 

Publicités

9 réflexions sur “ » Soul of London « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s