» Aimer et prendre l’air « 

Aimer et prendre l’air de Sophie Simon aux éditions JC Lattès 



« Qui se soucie de la vérité quand le mensonge est confortable ? « 

Qu’il est donc difficile de quitter, de mettre le mot fin à une histoire même si on sent la dernière page si proche.
Amy, actrice new-yorkaise au talent reconnu, songe une fois de plus à quitter Jack, son mari. Il sont mariés depuis si longtemps. La célébrité l’ à embelli alors que Jack n’a fait que vieillir.

« Et puis, un couple, n’est-ce pas sa longévité qui est admirable, exceptionnelle ? L’accomplissement d’une vie de vertu et de grandeur, de dons et d’abandons, de confiance, de bienveillance ? L’amour conjugal n’est-il pas finalement le plus triomphant des amours, Et le plus remarquable ? « 


Cet été sera pourtant différent, même si tout paraît identique aux étés précédents. L’arrivée de leur couple d’amis avec lequel ils partagent leurs vacances n’y changera rien, étant lui-même au bord de la rupture.

 » Toute chose prend fin: voilà une évidence qui nous unit. »

Leur relation de couple est devenue foireuse mais ils s’y cramponnent quand même. Ils se disputent souvent, ne font quasiment plus l’amour, mais ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre. Ils préfèrent passer leurs vies ensemble, malheureux mais heureux de ne pas être séparés. Car chacun d’eux a peur du changement, peur de vieillir, de finir seul, peur que tout tombe en ruine. Même une amitié, si belle soit-elle peut un jour finir ruinée de tous bons sentiments. Ils s’accrochent à leurs blessures, aux chagrins dont ils ne veulent pas guérir parce que c’est si bon d’avoir mal.


Nous voulons tous que les choses restent inchangées. On se contente d’une vie sans bonheur parce qu’on a peur. Comme un enfant en bord de mer, on a peur de la vague qui approche, peur de la grosse vague qui pourrait tout balayer sur son passage, et nous mener vers une nouvelle vie, avec un nouveau décor, vers de nouvelles personnes.

À travers ce roman, sous ses airs de comédie se cache un drame: La fin d’un monde idéal et la fin de l’amour. Un drame pourtant joyeux et cocasse qui n’est pas sans rappeler les divines comédies de Woody Allen. On s’aime, on se déteste, on rit, on pleure mais toujours avec le sourire aux lèvres, et toujours avec une pointe d’ironie.
Sophie Simon, à travers ce roman très cinématographique, nous offre une sublime tragi-comédie. Un joli regard de femme sur la vie de couple et sa fin de vie. Comme un vieux canapé, aussi confortable soit-il, il est temps d’en changer. À travers ses mots, sensibles plein de sensualité, elle explore, dissèque le couple. Un combat permanent entre les hommes et les femmes pour durer dans la longèvité ou pas.
La vie, la vraie avec ses bons et ses mauvais jours. Il suffit juste de s’ aimer et prendre l’air.

Tout comme Gary tout seul , Aimer et prendre l’air m’a conquise. Un roman qui sonne vrai, aussi touchant que burlesque, que j’adorerais voir dans les salles obscures. De l’encre à la bobine et pourquoi pas ?

Woody Allen
– Allo Woody, j’ai un scénario à te proposer …

 

Sophie Simon
Sophie Simon vit à Paris, après des débuts au cinéma pour Patrick Grandperret et Cédric Klapisch, elle s’est lancèe dans l’écriture et c’est une belle réussite. On la découvrit avec  Américan clichés, un recueil de nouvelles, puis Gary tout seul un sublime roman que j’avais dévoré et adoré.  Aimer et prendre l’air est son troisième livre aux Éditions JC Lattès.

Je remercie Sophie et les Éditions JC Lattès pour cette délicieuse lecture.

Publicités

2 réflexions sur “ » Aimer et prendre l’air « 

  1. Simon

    C’ est moi qui te remercie ma chère Christelle pour cette fabuleuse critique, c est un vrai bonheur de te lire ( et de te relire, même 😉). Moi qui pensais que tu n avais pas aimé…. ça me touche doublement.
    J adore!
    Merci!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s