» Une affaire d’hommes « 

Une affaire d’hommes de Todd Robinson aux Éditions Gallmeister

 » Bordel de chiotte, je sens déjà l’odeur de notre réputation qui se barre en couille. » 

On ne change pas une équipe qui gagne, alors on prend les mêmes et on recommence, il en va de la réputation de notre duo préféré de Boston, je vous parle de Boo et de Junior. Un duo de détectives mémorable et unique, qui frôle toujours la frontière de la légalité. Vous vous rappelez n’est-ce pas, vous aviez lu Cassandra ( Ma chronique ici) et découvert leurs caractères bien trempés, toujours dans l’action avec un humour explosif.

Toujours videurs du bar,  » Le Cellar » et toujours détectives privés.



 » Ça me troublait un peu, de voir à quel point j’avais l’habitude de dire aux flics, uniquement la part de vérité qu’ils voulaient entendre. Puisque mon boulot consistait entre autres à éviter à la boîte tout risque de procès et de poursuites, je devais trouver un équilibre délicat, vu que tout le reste de mes activités exposait la boîte à des procédures judiciaires.  » 

Mais cette fois l’enjeu est beaucoup plus personnel. Et notre duo va se retrouver malmené une fois de plus. Ça va encore saigner.



 » Cette semaine, tous les vieux fantômes organisaient une surprise-partie dans ma vie. Un fantôme à la fois, bordel.  » 

 » Beaucoup de gens avaient passé une bonne partie de l’année dernière à essayer de me tuer. Putain, j’en avais marre.  » 

Cette fois l’élite se mèle aux truands, mais Boo et Junior n’ont pas dit leurs derniers mots. Une affaire toute aussi musclée que nos deux tatoués aux grands cœurs.

Un nouvel opus tout aussi réussit que le premier avec davantage de sensibilité dans l’écriture. Toujours blindé d’humour tapageur, corrosif, et des bagarres sans doublure, ça cogne et ça fait un mal de chien. Autant  d’impacts physiques qu’émotionnels à encaisser. Le voile se lève un peu plus sur leurs passés d’orphelins qui lient à jamais Boo,   Junior et leurs potes. De vrais mousquetaires de Boston, toujours un pour tous et tous pour un.

C’est simple, tu vas t’éclater et attendre la suite comme moi avec impatience. Ça ne peut pas être autrement. C’est chez Gallmeister, faut pas oublier. Un label de qualité.


Todd Robinson a créé une revue spécialisée dans la littérature noire et policière qui a remporté de nombreux prix aux États-Unis. Il a été paysagiste, garde du corps, barman, videur- principalement au Roxy à New-York et au fameux Rathskellerà Boston. Il vit aujourd’hui dans le Queens et travaille toujours dans un bar de Manhattan, le Shade (lui ai demandé, pour y passer à ma prochaine escapade New-Yorkaise) où il organise régulièrement des rencontres littéraires. 


Avec un peu de chance j’y croiserai Benjamin Whitmer et je le remercierai d’avoir donner un coup de pousse à Todd, ce qui nous a permis de le découvrir.

Todd Robinson
Il travaille également sur un projet de thriller, petite info glanée lors de  ma rencontre avec Todd  au Hall du Livre. Un très bon moment, une belle personne fort sympathique. Un Bodyguard de rêve.

Todd Robinson et Dealerdelignes

Je remercie Marie et les éditions Gallmeister pour cette lecture explosive. 
 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “ » Une affaire d’hommes « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s