» La nuit n’est jamais complète « 

La nuit n’est jamais complète de Niko Tackian aux Éditions Pocket


 

 » Une lueur de conscience au fond de lui savait qu’il n’était pas ici pour rien. Il allait découvrir la vérité et cette fois, elle ne lui échapperait pas.  » 

 


La route à perte de vue au milieu d’un désert de rocaille. Sur cette route Jimmy et Arielle, un père et sa fille, à bord d’une vieille Ford. Quand surgit un barrage de police …

 

Arrêt obligatoire pour au moins une nuit. Au réveil tout dérape…

 

 » Jimmy visualisa le gouffre qui balafrait la surface du désert. Florencio avait peut-être raison. Peut-être que cet horrible endroit était une faille qui tentait de les engloutir dans des abîmes de noirceur. Peut-être que les entrailles de la Terre cachaient quelque-chose qui voulait désespérément sortir pour se répandre à tout le désert puis après… »

 

 Avec d’autres personnes ils se retrouvent coincés dans le désert n’ayant d’autres choix que de trouver un refuge pour tenter de comprendre ce qui leur était tombé dessus.

Point d’hôtel à l’horizon mais une mine de charbon se présentera à eux, un endroit étrange, entouré de quelques maisons de tôle froissée. Le voyage s’arrête là, mais point le récit qui va nous révéler une bien sombre histoire…

 

 

« Depuis le début de ce qu’il appelait intérieurement  » son cauchemar « , chaque instant résonnait fortement en lui. Les événements qu’il vivait lui faisaient l’effet d’un souvenir d’un passé que son esprit aurait volontairement occulté. » 

 


Que nous cache cet endroit qui ressemble à l’enfer ? C’est ce que je vous invite à découvrir avec l’excélent Thriller de Nicko Tackian.

 

Je le connaissais scénariste de la série Alex Hugo ( 9 épisodes) que j’avais suivi et vraiment apprécié.


Et là je découvre à travers « La nuit n’est jamais complète » sa plume d’écrivain et je l’ai également beaucoup aimé. Ce voyage en enfer m’a fait penser à une de mes dernières lectures  » Bienvenue à Cotton Warwick » de Michaël Mention. Du noir angoissant, crasseux qui vous crispe et vous assèche la gorge en  vous plongeant dans les abysses de l’enfer. À chacun leur histoire, mais une atmosphère semblable et terrifiante.

En résumé que sa plume soit pour un scénario ou pour un manuscrit, l’aboutissement de chacun nous réserve de bien belles surprises et nous garantit de passer un excellent moment. Un auteur que je vais continuer à lire et à voir. Une bien belle découverte.

 

Niko Tackian est né à Paris, il est scénariste, réalisateur et romancier. Après des études de droit et d’histoire de l’art, il a été journaliste et rédacteur en chef de différents magazines de presse. Il est aussi auteur de bandes dessinées et  également scénariste pour la télévision. Il signe plusieurs épisodes de séries télévisées et de nombreux téléfilms.

Il écrit et réalise son premier film Azad en 2008 pour la collection Identités de France 2. Ce téléfilm raconte l’histoire d’un jeune homme travaillant dans le milieu de la bande dessinée qui prépare un roman graphique (Azad) retraçant l’histoire de son grand-père et du génocide arménien. Cette histoire lui a été inspiré par le manuscrit laissé par son véritable grand-père Krékor Kandarian, décrivant son voyage vers la France pour fuir le génocide arménien de 1915.

En 2015 il sort son premier roman Quelque part avant l’enfer chez les éditions Scrinéo et partage ses activités entre l’écriture de romans et de scénarios.

Suivra La nuit n’est jamais complète en 2016 chez le même éditeur. Son dernier ouvrage, Toxique chez Calmann-Lévy en 2017 a déjà conquit tous les grands amateurs de Thriller, j’ai hâte de le découvrir.

Je remercie les éditions Pocket pour cette belle découverte assez angoissante.

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “ » La nuit n’est jamais complète « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s