» Nos vies « 

Nos vies de Marie – Hélène Lafon aux éditions Buchet Chastel 





 » Il y a comme ça des périodes où les plaques tectoniques de nos vies se mettent en mouvement, où les coutures des jours craquent, où l’ordinaire sort de ses gonds, ensuite le décors se recompose et on continue.  » 



Quel magnifique passage, comme une mise en bouche pour vous donner envie de découvrir cette petite merveille.

À travers le regard d’une femme plutôt solitaire, nous allons partager des moments particuliers de sa vie et celle de deux autres personnages. Tout se passe au Franprix rue du Rendez-Vous, un lieu propice aux rencontres.

 » C’est là, c’est donné, il suffit de regarder et d’écouter. Les femmes surtout, certaines comme elles sont vaillante, comme elles veulent y croire, et paient de leur personne, de tout leur corps qui fabrique les enfants, et les nourrit ; (…) 
C’est chaque jour et au bout des jours ça fait une vie. « 



Seule, la femme observe, analyse, compatit, c’est par elle que tout existe. Jour après jour la vie de Gordana la caissière et son handicap se révèlent, on s’y attache tout autant qu’ au client fidèle à cette caissière, comme un amoureux transi et à la foule qui vivote tout autour. Tous survivent comme elle, comme nous, au mieux et parfois au pire.

 » Le corps de Gordana, sa voix, son accent, son prénom, son maintien viennent de loin, des frontières refusées, des exils forcés, des saccages de l’histoire qui écrase les vies à grand coup de traités plus ou moins hâtivement ficelés. « 

Des fragments de vies au milieu de la nôtre qui nous touchent, nous bouleversent, parfois nous dérangent. Mais qui résonnent en nous, comme un écho dans la montagne.

 » … c’est de la mort, de la maladie, de la perte, de la trahison, de l’absence qui commence pour toujoursou pour  longtemps, on ne sait pas, on tient, on fait face, on attend et on s’arrange plus ou moins, on vieillit, on dure.  » 



L’auteure nous raconte les solitudes urbaines. Avec son style, sa plume singulière elle nous charme, nous ensorcelle, nous fascine. 

Nos vies réveille nos silences, nos soupirs, nos espoirs. Il bouscule notre propre solitude, nos vies ordinaires qu’on aimerait extraordinaires.

Au fil de l’histoire, à chaque nœud, on s’attache un peu plus, on résiste et on craque… pour ce roman.

C’est beau, c’est puissant, c’est vrai, c’est pas Nos vies mais pourtant ça y resssemble .

Une bonne nouvelle  » Gordana  » publiée au chemin de fer, retravaillée pour donner naissance à  » Nos vies »

Ce magnifique roman est entré dans ma vie et y laissera un souvenir fort agréable.

Et si vous, le laissiez entrer dans la vôtre ?

Marie – Hélène Lafon est originaire du Cantal. Elle est écrivain mais également professeur de lettres classiques à Paris.

Elle construit une œuvre exigeante qui, livre après livre, séduit un large public. Tous ses romans sont publiés Chez Buchet / Chastel dont certains récompensés. Elle a obtenu le Goncourt de la nouvelle en 2016.

Je remercie Claire et les Éditions Buchet Chastel pour ces vies de passage dans la mienne. 



Publicités

4 réflexions sur “ » Nos vies « 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s