» Stone Junction « 

Stone Junction de Jim Dodge aux Éditions Super 8 

Traduit de l’anglais (USA) par Nicolas Richard

 » La naissance se déroula sans complications. Dix-neuf heures plus tard, après que l’infirmière eut amené Daniel pour sa troisième tétée, Annalee sauta hors du lit, s’habilla en hâte et quitta la maternité, tenant Daniel emmitouflé dans ses bras. (…) 

    – Okay, mon gars, dit-elle. C’est parti. « 

Et c’est ainsi que Daniel fit son entrée dans le monde et l’aventure ne faisait que commencer.

 » Peu après le cinquième anniversaire de Daniel, Annalee s’assit pour lui exposer scrupuleusement les avantages et les inconvénients possibles, inhérents à la fréquentation de l’école. Elle laissa le choix à Daniel. Il ne lui fallut pas longtemps.

   – Nan, dit-il, ça a l’air merdique, l’école.  »  

Mais n’allez pas croire qu’Annalee  était une mauvaise mère, elle avait déjà apprit à lire à Daniel, et ils fréquentaient assidument la bibliothèque à chacun de leur passage en ville. Et puis dans le Relais de bandits de grands chemins dont elle s’occupait, les hors-la loi apprenaient à Daniel des tas de combines de survies. Et bien plus encore quand ils furent recueillis par un conglomérat de magiciens. Daniel y découvrit la vie, la méditation. On lui enseigna la pêche, la dope, le crochetage de coffre-fort, le poker, la dissimulation, la métamorphose et même l’invisibilité.

Plus tard, sa mère étant partie dans des circonstances que je vous laisse découvrir, il n’aura de cesse de retrouver son assassin, avec autant de conviction qu’il en mettra pour retrouver son père.

 » – Et merde, qu’est-ce que ça peut foutre, hein ? Pourquoi se faire chier avec des broutilles quand la mort connait ton adresse… »  

Et à ces recherches s’ajoutent une autre mission pour lequel il semble avoir été formé, dérober un diamant au pouvoir magique…

 » Les disciplines dans lesquelles il excellait – des occupations essentiellement solitaires- étaient illégales dans la plupart des États. Faire pousser de la drogue, ouvrir des coffres-forts et jouer au poker, autant d’activités potentiellement lucratives, et, à défaut d’autre chose, prendre des risques ne lui faisait pas peur. « 

Ce livre est un objet littéraire identifié comme fantastique. Sept cents pages de pur bonheur. 

La magie opère dés les premières pages dans ce conte de faits pour adultes. On s’envole pour une aventure livresque hors du commun. On accompagne Daniel dans sa quête survoltée, parsemée d’épreuves à surmonter en chemin, tout en gardant un regard optimiste. On y célèbre la vie et on se souvient des morts. Parfois tendre, cynique, et en même temps féroce. 

Jim Dodge a l’imagination débordante, une belle verve, pétillante, truculente, mystérieuse, drôle, intelligente, inventive. Il a réussi à me faire rêver, rire, à me redonner mon âme d’enfant.

Un livre qui ne peu pas laisser indifférent, capable de changer la vie des lecteurs ou tout du moins de la rendre plus agréable pendant et après la lecture. 

Tout comme pour  » Carter contre le diable  » de Glen David Gold, les éditions super 8 nous font un beau cadeau en rééditant ce livre tout aussi extraordinaire. 

Un véritable émerveillement pour les lecteurs, une folle aventure livresque qui laisse des étoiles dans les yeux, et un pincement au cœur une fois terminé. 

Un beau coup de cœur pour toute cette fantaisie couchée sur du papier.

Une aventure fantasmagorique.

Jim Dodge est né en Californie. Il a notamment été bûcheron, berger, prof, ramasseur de pommes et joueur professionnel (le reste étant secret défense). Il a aussi écrit les trois merveilleux romans que sont  » L’oiseau de Cadèche, Not Fade Away, et Stone Junction,préalablement publié dans l’intrépide collection « Lot 49 » au Cherche Midi. 

Je remercie Nadia et les Éditions Super 8 pour cette lecture magique.

Publicités

16 réflexions sur “ » Stone Junction « 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s