» Le Bon cœur « 

Le Bon cœur de Michel Bernard aux Éditions La Table Ronde

 » On en était arrivé au point où les gens ne l’appelaient plus  » la fille de Domremy  » , ou  » La Jeannette de Domremy  » mais  » La Pucelle ». Comment pouvaient -ils gober ça ? À dix-sept ans, des pucelles il n’y en avait plus que dans les couvents, et encore.  »

Pendant l’hiver 1429, Jeanne une petite paysanne du village de Domremy prétend entendre des voix, venues du ciel. Dieu lui parle et la missionne de combattre les anglais, de délivrer Orléans et de faire couronner le Dauphin.

 » Jean de Metz avait parlé en sa faveur sans trouble, avec sa voix habituelle, ferme et réfléchie. Il la croyait. Il croyait qu’elle était désignée pour accomplir une mission supérieur, dans l’intérêt du royaume de France et de toute là chrétienté, et voulait l’accompagner et la servir. Il croyait, il croyait… »

Baudricourt finira par cèder aux suppliques de Jeanne qui avec fière allure sur son destrier et pleine de volonté prendra le chemin vers sa destinée.

 » Quand la vitesse de la course déployait le tissu et le faisait flotter, on avait l’impression que la bannière soulevait le cheval et sa cavalière, avec des poignées d’herbe et de terre. Il fendait les cœurs et y versait la confiance et la force. « 

S’approprier une personne historique de cette envergure n’est pas une mince affaire même si on connaît l’Histoire sur le bout des doigts. Mais Michel Bernard, homme de l’Est avait quelques raisons de s’intéresser à une des femmes la plus mythique de sa région.

Le talent d’écriture de l’auteur rend ce récit authentique, tout en le romançant pour le rendre passionnant.

Le Bon cœur est le roman d’une jeune femme, une paysanne qui retint le royaume de France sur le bord de l’abîme, le sauva en y laissant sa vie.

Un bel hommage à une femme courageuse, combattante et pleine de foi.

À souligner la présentation du livre tres soignée qui met davantage le roman en valeur.

Un récit plein de grâce digne de cette femme qui changea le cours de l’histoire et touche encore le cœur de la France.

Un auteur qui me réconcilie avec L’Histoire de France et me la fait aimer à travers son chant d’amour.

 » …Ce qui est écrit ne meurt pas.  »

Michel Bernard est né à Bar-Le- Duc. Il est l’auteur entre autre de Deux remords de Claude Monet ( Ma Chronique ici ) . Mes tours de France (1999) . Comme un enfant ( biographie de Charles Trenet 2003) . La tranchée de Calonne (2007) . La Maison du Docteur Laheute (2009) . Le corps de la France (2010) Les forêts de Ravel (2015)

Il obtient de nombreux prix pour quasiment tous ses romans. Une belle plume de ma région.

Je remercie Anne- Lucie, Alice et les Éditions la Table Ronde pour cette lecture au grand cœur.

Publicités

2 réflexions sur “ » Le Bon cœur « 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s