“ Tombée des nues ”

Tombée des nues de Violaine Bérot au Éditions Buchet / Chastel

 » Il faut que vous sachiez qu’un enfant né dans de telles conditions est condamné si sa mère ne parvient pas à sortir rapidement de son apathie, ne perdez pas de vue que pour elle l’enfant n’est pas un enfant, il faut vraiment comprendre que tout se joue en quelques minutes, si la mère est seule le pire peut arriver, dans cette histoire le bébé a eu beaucoup de chance, un homme providence a croisé sa route, tous ces enfants n’ont pas droit à pareil conte de fées. ”

Baptiste et Marion élèvent des bêtes dans leur ferme isolée du village. Ils attendent de nouvelles naissances dans leur cheptel mais ils étaient loin de s’imaginer que la première serait tout autre.

 » le père a bien réagi, certains ont des comportements brutaux, s’en prennent à leur femme, les accusent de mentir, de leur avoir caché la grossesse, se montrent jaloux, mauvais, lui non, il a eu ce moment de flottement mais il en est sorti assez vite, il a écouté ce que nous lui expliquions, la mère par contre n’entendait rien, n’exprimait rien, pas un mot, pas un geste ni un cri, rien … »

Cette nuit, Marion à son plus grand étonnement, vient de donner la vie à une petite fille. Elle ne réalise pas, elle est dans le déni.

 » j’entendais Baptiste discuter au téléphone, il expliquait, il racontait, il parlait du bébé, il n’arrêtait pas de parler de ce bébé, je l’entendais répondre oui Marion va bien elle se remet, et ces mots tournaient en boucle dans ma tête, Marion va bien elle se remet, la voix qui les prononçait se distordait, ricanait, c’était Baptiste et ce n’était plus lui, la voix riait, se moquait, Marion va bien elle se remet, ça pouffait de rire dans mon crâne, Marion va bien elle se remet, alors je souriais, qu’aurais-je pu faire d’autre que sourire puisque j’allais bien, puisque je me remettais « 

Je découvre l’écriture de Violaine Bérot à travers ce roman atypique qui soulève un sujet grave, une douleur de femme, le déni de grossesse : quand l’inconscient est plus fort que le corps. Le regard d’une femme sur une autre femme sans aucun jugement. 

L’auteur se démarque par la construction de son récit plutôt originale et vous propose deux choix de lecture, soit de la façon classique comme tout livre normal, soit en commençant par un chapitre qui vous mènera vers le prochain en suivant les indications comme un jeu de piste.

Personnellement j’ai choisi la lecture classique et me connaissant c’est celle que j’aurais préféré même si je tenterai prochainement la seconde.

Un roman choral, avec sept personnages qui nous donnent à tour de rôle leurs points de vue face à cette naissance, pendant quelques jours.

«  C’est Baptiste qui nous l’a annoncé, il a dit je voudrais que vous mettiez le haut- parleur pour que vous entendiez tous les deux ce que j’ai à vous dire, je l’ai interrompu il est arrivé quelque chose à Marion, il a ri, il a dit oui il est arrivé quelque chose mais ça va tout va bien … »

Avec ce titre à double sens en parfaite harmonie avec le récit et sa présentation où même le lecteur à son tour Tombe des nues.

Un sujet compliqué, abordé d’une manière inattendue auquel je me suis attachée comme le cordon du bébé attaché à sa mère pour être à la fin libérée de l’ignorance.

Violaine Bérot donne naissance à sa manière à un roman percutant où les émotions se bousculent, entre les sourires et les larmes,  comme à chaque venue au monde.

Tombée des nues est  né le 11 janvier 2018 en librairie pour le plus grand plaisir de l’écrivaine et tous les futurs lecteurs. Il pèse 162 pages et tient déjà toutes ses promesses.

Il est né le divin bouquin…

Violaine Bérot vit dans les Pyrénées  Son parcours éclectique l’a menée de l’informatique à l’élevage des chèvres. Dans cette vie en soubresauts, une seule contante : écrire. Elle a déjà publié deux romans chez Buchet/Chastel : Des motsjamais dits (2015) et Nue, sous la lune (2017). 

Une auteure que j’ai eu le plaisir de rencontrer à la Taverne du livre à Nancy, et que je vais suivre assidument. 

Je remercie Claire et les Éditions Buchet/Chastel pour cette belle découverte atypique comme j’aime dénicher sur mon chemin de lectrice. 

Publicités

2 réflexions sur ““ Tombée des nues ”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s