“ Eleanor Oliphant va très bien ”

Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman aux Éditions Fleuve

Traduit de l’anglais (Écosse) par Aline Azoulay-Pacvoñ

“ Aujourd’hui, j’ai délaissé le Telegraph pour m’intéresser à un autre type de lecture. J’ai dépensé une somme sidérante pour m’offrir un petit assortiments de magazines féminins, des plus cheap et tapageurs aux plus épais et glacés qui promettaient monts et merveilles et toutes sortes d’astuces simples simple pour transformer sa vie. (…) Ainsi, je me fondrais dans la masse des femmes au physique convenable. On ne me dévisageait plus. Le but ultime était de me camoufler efficacement pour avoir l’air d’une femme humaine. ”

Eleanor Oliphant est comme qui dirait un peu spéciale. Dotée d’un QI plutôt supérieur à la moyenne. Peu diplomate, elle a une certaine tendance à dire tout haut ce qu’elle pense tout bas sans aucune gêne. La gêne elle laisse ça aux autres.

Elle vit seule car comme le dit ce vieil adage : mieux vaut être seule que mal accompagnée. Seule la vodka tape l’incruste dans sa vie, peut-être pour mieux supporter l’appel hebdomadaire de sa mère.

Mais voilà qu’elle s’amourache d’un mec. C’est pas dans ses habitudes, alors si elle veut attirer l’attention, va falloir faire quelques efforts.

 » L’atmosphère confinée et les dorures des salons de beauté, n’étaient pas mon habitat de prédilection, comme la poule qui avait pondu les œufs de mon sandwich, je préférais évoluer en liberté. ”

Ça va pas être simple. Eleanor n’est guère sociable, mais si elle veut que son fantasme aboutisse, elle va devoir faire confiance et accepter les conseils.

“ Je me sentais un peu à cran. Si mon humeur devait être une énigme de mots croisés, la réponse serait « bouleversée ».  »

Raymond, un de ses collègues, pas très attirant sous ses airs négligés, va mine de rien se révéler très utile, et un échange de bon procédé va se mettre en place en tout bien tout honneur.

Navigant en eaux troubles entre son obsession amoureuse et son étrange relation avec sa mère, elle va découvrir le pouvoir de l’amitié et du partage…

 » J’avais du pain sur la planche. Le passé m’avait échappé – ou c’était moi qui lui avait échappé -, et pourtant, il rôdait toujours dans l’ombre. Il était temps de laisser entrer la lumière. ”

Je l’ai déjà dit mais une fois encore cela s’avère vrai. Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendezvous.

J’avais donc apparemment rendez-vous avec Eleanor, et j’ai passé un sacré bon moment. J’ai eu l’impression de rencontrer mon double, une autre moi, c’est grave docteur ?

Aurais-je été atteinte du syndrome du lecteur ? Aurais-je fait un transfert ?

Une chose est sûre, cette nana qui cache derrière son humour décapant de grosses blessures est une sacrée battante, et nous donne à travers cette histoire de belles leçons de vie et de courage. Sous ses airs de Bridget Jones se cache une wonder woman des temps modernes.

Entre les bons et les mauvais jours on découvre la vie présente et passée d’Eleanor, racontée tantôt avec humour noir ( ben oui les filles aiment le noir ) tantôt avec esprit ( parfois dérangé) mais toujours avec délicatesse et surtout sans hypocrisie. Le regard d’une femme blessée qui tente à sa manière de guérir dans ce monde si hostile avec les gens différents.

Un roman cynique, tendre, intriguant, attachant, imprévisible, surprenant, merveilleux.

En faite Eleanor Oliphant, elle déchire, un peu comme moi en fait…

Alors qui m’aime le lise !

Diplômée des universités de Glasgow et d’Oxford, Gail Honeyman vit aujourd’hui à Glasgow. Eleanor Oliphant va très bien est son premier roman. Il a suscité un véritable engouement international, il est en cours de traduction dans 27 pays.

Je remercie Lucile et les Éditions Fleuve pour cette lecture aussi divertissante que touchante.

Publicités

2 réflexions sur ““ Eleanor Oliphant va très bien ”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s