“ Confession ”

Confession de Richard Montanari aux Éditions Cherche Midi

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Fabrice Pointeau

“ Il y avait dans les rues de Philadelphie quelqu’un qui était entré dans deux maisons, puis avait collé une arme sur la poitrine de quatre personnes et fait feu.

Sans scrupule. ”

Kevin Byrne est inspecteur aux homicides à Philadelphie. C’est un vieux de la vieille, plus rien ne le surprend, seulement quand tu es flic depuis longtemps dans la même ville, chaque rue te rappelle certains souvenirs que tu préfèrerais bien souvent oublier.

Chaque affaire te ramène à une autre de manière obsédante.

Il avait enquêté sur de nombreux meurtres en série, et il savait que s’il y avait souvent une signature, un prisme fêlé à travers lequel le tueur voyait le monde, un motif psychologique aussi distinct qu’une empreinte digitale, parfois il n’y en avait pas. Ou, plus précisément, il y avait une signature qui brillait par son absence. Une méthode qui était une absence de méthode, juste l’instinct. ”

Lorsqu’il était encore adolescent, il traînait dans le quartier de Devil’s Pocket avec ses trois meilleurs amis. Ils protégeaient une jeune fille, Catriona qui était harcelée par l’aîné d’une famille mafieuse, Desmond Farren. Catriona et Desmond perdirent la vie à quelques jours d’intervalle. Deux meurtres, jamais élucidés, et la fin de l’innocence pour ces adolescents.

Quarante ans plus tard, en 2016 :

“ (…) le passé et le présent entraient en collision tout autour de lui.”

Une affaire de meurtres en série conduit Byrne à nouveau à Devil’s Pocket, il replonge dans les souvenirs qu’il tentait en vain d’oublier. Il retrouve sur sa route, entre autre “ Un sombre fantôme de sa jeunesse. ” , Michael Farren alias Billy le Loup.

“ Qui es-tu ?

Je suis Billy le Loup.

Pourquoi Dieu a-t-il fait en sorte que tu ne voies pas le visage des gens ?

Afin que je puisse voir leur âme. ”

C’est peut-être l’occasion pour Byrne de connaître enfin la vérité, de mettre à jour certaines enquêtes, de classer enfin cette vieille affaire du passé qui s’incruste dans celle du présent même si le voile se lève sur certains secrets qu’il aurait mieux valu laisser enterrés.

 » Même au cœur de la ville, en pleine journée, la maison de la mort était silencieuse. ”

Dés le départ, ça frappe fort. On est toute de suite dans une ambiance plutôt mortelle. L’auteur ne ménage pas le lecteur et l’accroche direct.

Je retrouve avec un plaisir non dissimulé un auteur que je suis depuis 2006.

Avec un style fluide et en même temps addictif, on voyage entre le passé et le présent à travers ce roman policier qui tient toutes ses promesses. Qu’ils soient flic ou tueur, les personnages ne manquent pas de piquant et l’auteur sonde leurs âmes en profondeur. Pour le flic rien de nouveau, par contre, affubler un des tueurs d’une certaine pathologie donne du caractère à l’intrigue. De fil en aiguille, l’ histoire est on ne peut plus surprenante et passionnante.

Un récit parfaitement maîtrisé qui va ravir les fans de Montanari et devrait satisfaire tous les amoureux de bons polars.

Richard Montanari, un grand maître du roman policier.

Richard Montanari est né à Cleveland, en Ohio. Il vit à Philadelphie. Écrivain américain, auteur de nombreux romans policiers. Ses romans ont été publiés en plus de vingt-cinq langues.

Je remercie les Éditions Cherche Midi pour ce polar au suspense impeccable et les félicite pour cette nouvelle ligne absolument réussie.

Belle couv’, belle enquête, un retour qui mérite toute notre attention.

Publicités

12 réflexions sur ““ Confession ”

      1. Je pense qu’il pourrait vraiment me plaire, en plus en ce moment on le voit partout, mais je ne suis allée voir aucun avis (sauf le tien) pour ne pas être influencée ou spoilée, mais il a attiré mon attention ce thriller c’est sur! 😉

        Aimé par 2 personnes

      2. Sincèrement je ne dévoile rien de plus que ce que tu peux trouver sur la quatrième de couv’ , même pour la pathologie pour laisser la surprise au lecteur. C’est vraiment un bon polar, qui se démarque des autres par sa qualité d’écriture, en même temps c’est pas un novice.

        Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s