“ Je serai le dernier homme ”

Je serai le dernier homme de David Coulon aux éditions Lajouanie

Je me souviens de ma femme, de ma fille.

Je me souviens.

Nous nous aimions.

Nous étions loin de la douleur du monde.

À l’époque. “

Un homme sort de chez sa maîtresse en pleine nuit et rejoint son domicile en passant par les chemins de traverse. Assez alcoolisé, il tente d’éviter les contrôles de police.

” Je roule, sans le savoir encore, vers l’horreur absolue. “

Il lui semble entendre un coup de feu. Par sécurité il s’arrête, descends de voiture et tend l’oreille. C’est là qu’une silhouette apparaît et tente de lui piquer sa voiture. Intervenant aussitôt, il éjecte l’intruse qui se heurte à une pierre et tombe raide…La soirée qui avait plus tôt bien commencé avec une femme dans les bras et entrain de virer au cauchemar avec un cadavre sur les bras. Et c’est dans le coffre de sa voiture qu’il tente de cacher la dépouille.

À vouloir éviter un simple amende, c’est maintenant la prison qui le guette.

” Une espèce de trip pour te foutre la trouille. ”

À se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment, il était évident que de mauvaises décisions allaient suivre. Quelle idée aussi de s’enfuir avec une passagère quasiment nue mais vraisemblablement morte…

Les interrogations s’enchaînent pour ce fêtard qui ne s’est même pas présenté. Notre inconnu n’a pas fini de nous étonner et son retour parmi les siens va lui réserver quelques surprises.

” On ne connaît jamais les gens qu’on aime. “

Pour une première rencontre avec la plume de David Coulon, je suis comblée. Je découvre un récit hors norme, au rythme soutenu en parfaite harmonie avec l’histoire qui me coupe le souffle. Un style particulier, brutal, nerveux, vif, pour une histoire toute aussi particulière à la fois sans limite et surprenante. Un suspens macabre, qui tourne à l’obsession pour cet anonyme qui se retrouve une fois de plus dans de beaux draps.

Encore un beau spécimen de roman policier mais pas que, qui rejoint les éditions Lajouanie. Derrière cette magnifique couverture se cache le cauchemar d’un homme incapable de prendre la bonne décision…

Amateur de thriller, ce livre est pour vous. Foncez !

David Coulon est psychologue et romancier.

Né dans le sud de France en 1974, David Coulon a commencé par écrire beaucoup de nouvelles, en publier en revue papier (L’ours Polar, Lignes Noires, etc…) et à la radio (RTBF). Puis, il est devenu psychologue, metteur en scène de théâtre (compagnies La Fille Du Guignol, et Kopasker), comédien. Sur son site, vous trouverez quelques uns de ses écrits, mais pas tous, fort heureusement pour votre santé mentale, et la sienne ! Vous trouverez également des infos/actus sur les pièces de théâtre en cours de création, ou en jeu. Il vit désormais en Normandie où il exerce toujours la profession de psychologue. A côté de cela, il dirige plusieurs ateliers théâtre et ateliers d’écriture.

Son premier roman, « Dernière fenêtre sur l’aurore », a été publié en juillet 2013, aux Editions Asgard. Intéressé par les individus en phase de rupture mentale dans un univers social qui les broie, ses écrits font le grand écart entre univers très noir, mais parfois aussi humour. Il en va de même pour les pièces mises en scène dans le cadre de la compagnie Kopasker.

En 2015, il a reçu le grand prix VSD du polar, pour son roman Le village des ténèbres, coup de cœur de Franck Thilliez

Je remercie les éditions Lajouanie pour m’avoir permis de découvrir ce roman d’une noirceur absolue.

Publicités

5 réflexions sur ““ Je serai le dernier homme ”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s