“ Les spectres de la terre brisée ”

Les spectres de la terre brisée de S.Craig Zahler aux Éditions Gallmeister

Traduit de l’américain par Janique Jouin-de Laurens

L’espoir d’être sauvée de son horrible perdition avait décru mois après mois et, même s’il n’avait pas encore disparu, il n’était plus qu’un minuscule grain de poussière. Chaque fois qu’elle parlait au Seigneur, Yvette lui demandait d’envoyer des sauveteurs ou de l’appeler à ses côtés. Elle avait souffert bien trop longtemps. “

Au Mexique, pendant l’été 1902, deux sœurs kidnappées aux États-Unis vivent l’enfer au cœur des montagnes, contraintes à la prostitution, dans un temple transformé en bordel, sans espoir de délivrance.

Elles ignorent que leur père, John Lawrence Pluvford, ancien chef de gang, a entamé une expédition punitive pour tenter de les sauver. Ses deux fils l’accompagnent ainsi que ses trois plus fidèles acolytes : un esclave affranchi, un indien et le spectral Long Clay, un pro de la gâchette.

” ( Le cow-boy possédait dix kilos de doute pour chaque ô cède foi, mais il mettait sa fierté de côté pour demander de l’aide au plus populaire des tout-puissants.)

(…)

– S’il vous plaît. Épargnez-leur davantage de souffrances et faites-leur savoir qu’on arrive pour les sauver. Amen. “

Le gang se sont offert les services d’un jeune dandy ambitieux et désargenté, attiré par la promesse d’une rétribution qu’il n’est pas en mesure de refuser.

”(…) il savait que les hommes pouvaient se transformer en une chose qu’ils haïssaient quand le loup de la luxure grondait en leur sein. “

Ils sont loin d’imaginer la confrontation sanglante qui les attend dans les Badlands de Catacumbas.

Ce que j’en dis :

Je m’étais régalé avec son précédent roman : Une assemblée de chacal (retrouvez ma chronique ici), c’est donc avec un engouement certain que je me suis aventurée entre ces pages. Fidèle à son style, l’auteur nous offre un western noir, ambiance Sergio Leone où résonne la musique inoubliable d’ Ennio Morricone.

En quelques chapitres, on fait connaissance avec le casting de cette nouvelle aventure très cinématographique, le ton est donné, la tension s’installe et va monter crescendo jusqu’au dénouement final. C’est la peur au ventre et la gorge sèche que l’on poursuit cette histoire cruelle, palpitante et parfois même terrifiante. On aimerait que les meilleurs gagnent, que les bourreaux finissent au bout d’une corde, et que l’amour l’emporte sur la haine.

Le style est violent, sanglant, une véritable tornade qui laisse peu de place à l’espoir et pourtant, c’est absolument jouissif. Les nostalgiques comme moi des bons westerns d’antan vont être servis. N’hésitez surtout pas à découvrir cette chevauchée sauvage qui cache une belle histoire familiale non démunie d’amour.

Je ne vous cache pas que j’ai adoré.

Un auteur à suivre absolument.

Ma petite collection

Né en Floride, S. Craig Zahler est désormais New-Yorkais et a travaillé de nombreuses années en tant que directeur de la photo et traiteur, tout en jouant dans un groupe de heavy métal et en créant des pièces de théâtre bizarres. Son premier roman, un western intitulé A Congregation of Jackals, a été nominé pour les prix Peacemaker et Spur.

Batteur et parolier, Zahler continue la musique et vient de sortir avec son groupe Realmbuilder son troisième album, du métal à la fois épique et lugubre. Il est actuellement lancé dans la postproduction du long-métrage qu’il réalise, Bone Tomahawk, un film à la frontière du western et de l’horreur, avec Kurt Russell, Patrick Wilson, Richard Jenkins, Matthew Fox, Lili Simmons, Fred Melamed, et David Arquette.

Zahler apprend le kung-fu, et il est depuis toujours fan d’animation (dessin animé et image par image), de métal (tous genres confondus), de rock progressif, de soul, de littérature de genre (surtout le polar, l’horreur et la science-fiction pure et dure), de pulps, de vieux films, de chats obèses, et de robots asymétriques.

Disponibles dans la collection Totem

Je remercie les éditions Gallmeister pour ce western grandiose.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s