“ La chambre des merveilles ”

La chambre des merveilles de Julien Sandrel aux éditions Calmann Lévy

(…) Il y aurait un avant et un après ce samedi : 7 janvier 2017. Pour toujours il y aurait cet avant, cette minute précédente que je désirais figer pour l’éternité…”

Un matin comme les autres, on se prépare pour affronter sa journée, pour Thelma, le travail et pour Louis, le collège. Chacun a déjà la tête ailleurs et pourtant, ce matin, Louis est prêt à partager un secret avec sa mère mais la voyant déjà accro à son téléphone, il file à fond la caisse sur son skate, un peu furax. Thelma tente de le retenir mais il est déjà loin. Juste le temps d’une dernière pensée et c’est le drame…

 » C’est incroyable toutes les pensées qui jaillissent en l’espace de quelques secondes. C’est incroyable à quel point quelques secondes peuvent ensuite s’ancrer douloureusement dans un cerveau. (…) C’est drôlement con, une dernière pensée. ”

La vie de Thelma et Louis bascule et pas vers le grand canyon.

« Putain de camion» comme l’a dit Renaud qui conduit Louis aux urgences puis sous respirateur.

“ Une incongruité de plus dans cette vie décidément sans dessus dessous. ”

Le pronostic vital est engagé, et si dans quatre semaines rien ne change, il faudra lui dire au revoir et pour Thelma, une vie sans Louis, c’est juste pas possible.

“ Il a fallu que j’abandonne mes autolamentations et mes autoflagellations pour pouvoir regarder l’espoir en face et ne plus le lâcher. ”

C’est vrai quoi, ne dit-on pas : Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Alors on croise les doigts et on y croit.

“ Je pense éclater en sanglots. À la place j’éclate de rire. ”

Et c’est grâce à un mystérieux carnet que tout va être possible, oublier la tristesse, découvrir la joie et garder espoir.

Mais comment cela est-il possible me direz-vous ?

Il vous suffit de me faire confiance et de vous plonger dans La chambre des merveilles.

Ce livre est un véritable bonbon plein de surprises, des saveurs différentes, parfois amères et parfois savoureuses qui au final t’explose le cœur. Une fois passé le drame, il suffit de se laisser porter par cette plume pertinente, pleine d’humour et d’esprit qui soulève avec dérision des sujets plutôt sensibles, tels que le harcèlement au travail ou les difficultés d’une mère célibataire.

 » J’ai préféré une relation simple et exclusive mère-fils plutôt qu’un triangle invivable. J’ai choisi l’option décomposée plutôt que recomposée. ”.

Mais avant tout, de l’amour d’une mère qui se lance des défis pour ramener son fils à la vie.

 » Et finalement je me suis dit qu’il fallait qu’elle m’aime sacrément pour faire ça. Ça m’a fait du bien de palper ses sentiments, de l’entendre me parler comme elle faisait. (…) et là je me suis remis à sourire et je ne me suis plus arrêté parce que j’ai commencé à me représenter maman vivant mes rêves. « 

Si avant moi le monde entier a déjà eu le coup de foudre pour La chambre des merveilles, ce n’est sûrement pas anodin, et je tiens à saluer l’imagination de l’auteur pour rendre un sujet si douloureux absolument délicieux.

Un auteur qui a du garder son âme d’enfant avec la maturité d’un adulte.

Alors cape ou pas cape ?

Envie de mettre des couleurs dans ta vie ?

Alors rejoins Thelma et Louis et même si sa grand- mère a pris la place de Brad Pitt je t’assure ça vaut le voyage.

Un trio hallucinant, un pari fou pour une histoire unique.

Un joli pied de nez à la morosité.

J’ai adoré ❤️

Julien Sandrel est né en 1980 dans le sud de la France. Aujourd’hui, il réalise enfin son rêve d’enfant en publiant son premier roman, La chambre des merveilles

Je remercie les Éditions Calmann Levy pour cette divine lecture toute en couleur.

Publicités