“ Requiem pour un fou ”

Requiem pour un fou de Stanislas Petrosky aux Éditions French Pulp

Pour la Vidéo de présentation de Requiem tu cliques ici

Ça y est vos yeux sont rincés on peut passer aux choses sérieuses ? On peut allumer le feu ou faut-il déjà que j’appelle les pompiers pour éteindre le feu de certains fessiers, la fessée étant interdite…

Et toi Requiem, cest pas le tout de se détendre et de faire du zèle, il serait temps de se préparer pour cette nouvelle aventure…

” (…) Je voyage, je rencontre, je socialise, je discute, je sors, j’infiltre… (…) Donc je teste, je chasse le diable que j’ai au corps.

Bref, souvent le vieux n’est pas d’accord avec moi, j’cause mal, je blasphème, je bois et je cours la gueuse. (…) Puis merde, j’ai fait le vœu de célibat, pas de chasteté ! (…) Quand j’croise un salopard, j’aime bien le mettre hors d’état de nuire. Pour ça j’ai des techniques pas très catholiques, ce qui fout mal pour un prêtre, je te le concède.

Allez, viens, c’est parti ! “

Et tu nous emmènes où comme ça, à bord de ta mustang ?

” (…) où Dieu me porte, mon enfant , je suis un fils de la terre et du vent…

Tu te prends pour un indien maintenant ?

” Comme dirait Rambo : « J’vais leur faire une putain d’ guerre ! »

Mais à qui bordel ?

(…) mais je pensais justement à l’avis de recherche, on va vraiment avoir l’air con. Merde, nous sommes donc aux trousses d’un faux Johnny…

Alors c’est Johnny que tu cherches ? Enfin sa gueule quoi si on peut dire en tout cas une gueule qui lui ressemble.

Tiens une petite entracte vidéo offerte par YouTube, tu cliques ici, c’est pour que tu t’imprègnes de l’ambiance.

Mais il a fait quoi le sosie de Johnny pour te mettre dans cet état, il a pas aimé ton dernier livre ? Encore un con qui n’a rien compris.

Ai-je dit que ceux qui n’aimaient pas ce que je fais sont des cons ? Il me semble bien que non… J’ai traité de cons ceux qui prenaient le temps de m’insulter, pauvres gus qui n’ont rien d’autre de plus intéressant à faire de leur vie… “

Alors c’est quoi le problème ?

Merde ! je défendrais toujours la liberté d’expression !

L’humour, même le lourd, le grivois, le noir, celui qui dérange, celui qui pique, celui qui brûle. Surtout celui-là d’ailleurs !

Pourquoi ? Parce que parfois c’est l’horreur de l’humour qui ouvre les yeux de certains sur la connerie du monde, tout simplement. “

Donc on change rien et on recherche le faux chanteur serial killer, avant que Johnny se retourne dans sa tombe, car en plus il chante faux et si ça continue la veuve noire va te faire un procès, et tu risques de te retrouver aux portes du pénitentier.

Ce que j’en dis encore un peu :

Si tu ne connais pas encore Requiem, tu cliques ici et et là aussi, et même si tu connais, juste pour me faire plaisir.

Les présentations sont faites alors si toi aussi t’as envie de t’offrir un concert de Johnny qui ne te coûtera pas une blinde, tu fonces en librairie pas en billetterie et t’achètes Requiem pour un fou. Tu verras ça déchire et même les héritiers de Johnny ils vont être contents, encore des royalties qui vont tomber… non je déconne, quoi que !

En attendant, il tape fort une fois encore, fallait-il y penser à tout ça tout ça, compte pas sur moi pour tout te raconter, faut que l’auteur puisse continuer à picoler si on veut d’autres histoires, donc je compte sur toi pour acheter ses bouquins qui effaceront ensuite ses ardoises aux bars du Havre.

Non ce n’est pas de la diffamation, c’est de la publicité pour que Requiem poursuive son petit bonhomme de chemin et continue à nous payer de bonnes tranches de rire. Et ceux qui n’aime pas, je leur dirais comme Jean Valjean : « Passe ton chemin, passe ton chemin ! » Sinon je te pēte un genou, foie de Dealerdelignes…

Tiens requiem, une petite dernière vidéo rien que pour toi clique ici, non là… et là pour finir

Pour info :

C’est après une première vie de thanatopracteur que Stanislas Petrosky rentre en écriture.  Après quelles nouvelles,  il se lance dans l’écriture d’un roman noir historique Ravensbrück mon amour et reçoit le «grand prix des Blogueurs 2016» qui sera suivi par une romance noire sur la dépression L’amante d’Etretat. Aujourd’hui avec son personnage de Requiem, prêtre exorciste déjanté, il égale les grands auteurs du noir burlesque avec un style mêlant humour et polar.

Je remercie L’auteur pour sa dédicace immortelle et French Pulp pour ce concert de mots qui déchire grave.
Publicités

“ Sous terre personne ne vous entend CRIER ”

Sous terre personne ne vous entend crier de Gilbert Gallerne aux Éditions French Pulp

” Ce soir, Mikael n’a pas envie de jouer les voyeurs passifs et invisibles. Ils veut être seul. L’intrusion de ces étrangers dans son monde est une agression. Il ne peut pas le tolérer. Sans savoir encore ce qu’il va faire, il se lève et part d’un pas lourd en direction de la salle où le groupe de plus en plus bruyant, va s’installer. (…) Il doit les faire fuir. Les inciter à ne plus jamais revenir. Ni eux ni personne. “

À Paris, pour fêter la fin des examens, des jeunes étudiants ont décidé de faire la fête dans un endroit plutôt insolite : les catacombes.

Le lendemain, le commissaire Jonzac qui avait déjà mal commencé sa journée au cours d’une interpellation qui a hélas mal tourné, était loin d’imaginer que le pire l’attendait dans les sous-sols parisiens.

” Vaste labyrinthe aux frontières sans cesse mouvantes aux périmètre changeant, et dans lequel cataphiles et cataflics se livrent à un perpétuel jeu de cache-cache. “

La victime, salement mutilée et à moitié dévorée, n’est autre que sa nièce.

Le début du chemin vers l’enfer ne fait que commencer. Jamais il n’aurait penser ce qui l’attendait et pourtant il semble impliqué bien plus qu’il ne le croyait.

Dans les ténèbres des couloirs du métro parisien, un prédateur se cache, à l’affût de sa prochaine proie.

” Aujourd’hui il est sur le point de réaliser ce pour quoi il a vécu, ce désir qui l’obsède depuis des années. “

Ce que j’en dis :

Après avoir découvert la série Nox diffusé actuellement sur MyCANAL, je me doutais bien que ce récit allait me conduire tout droit en enfer, mais j’étais loin d’imaginer jusqu’à quel point.

L’auteur ne fait pas de cadeaux aux âmes sensibles. Il plonge le lecteur dans un univers sinistre, répugnant et cauchemardesque. Un milieu de plus en plus macabre au fil des pages qu’une foule de détails ne manqueront pas de vous donner envie de finir cette histoire sordide.

Un scénario digne des bons films d’horreurs qui va ravir tous les adeptes des thrillers innommables sans compter l’intrigue pas banale plutôt surprenante.

Voilà un polar qui va vous filer la peur au ventre ou peut-être même davantage mais la correction m’empêche de m’exprimer davantage…

Bon appétit.

” Il porte l’animal mort à sa bouche. Commence à le dévorer.

Sous terre aussi, la loi est de manger ou d’être manger. “

C’est simple si vous n’êtes pas chochotte, foncez ça devrait vous plaire.

Gilbert Gallerne est un écrivain français auteur de thrillers et de romans policiers, lauréat du prix du Quai des Orfèvres 2010. Il a été critique littéraire et a traduit plusieurs best-sellers américains, parmi lesquels ” Danse avec les loups “ et ” Basic instinct “. Il signe également des récits fantastique sous le pseudonyme de Gilles Bergal.

Je remercie les éditions French Pulp pour m’avoir à tout jamais éviter la visite des catacombes de Paris ou d’ailleurs.