“ Le rock est mort ”

Le rock est mort (vive le rock) de Vincent Brunner et Terreur Graphique aux Éditions Flammarion

Étant fan de rock, j’étais très intriguée de découvrir ce que cachait ce livre graphique et moi qui aime l’atypique et l’humour noir, je n’ai pas été déçue.

Célébrer les rockeurs de leurs vivants, histoire de faire un pied de nez au sort qui s’acharne un peu trop sur nos stars depuis quelques années, pourquoi pas ?

Et c’est avec humour et talent que ces deux artistes réussissent ce pari fou.

L’humour décapant de Vincent Brunner et les caricatures extravagantes et caustiques de Terreur Graphique font de cet album une œuvre originale en rendant hommage aux plus grands.

Classés par thèmes, tels que : les vieilles canailles, les sourdingues, les vieux cons(ervateurs), les déglinguos, les poètes… ou même : ils nous ont quittés pendant la conception de ce livre, il sera facile de retrouver son rockeur favori.

La petite piqûre de rappel, à écouter en cas de deuil, intitulé : chansons doudous peut éventuellement donner l’idée pour une compilation à écouter sans modération.

Et que ce soient les dessins ou les textes, ça ne manque pas de piquant, ni de fantaisie.

Perso, je le vois un peu comme une bible du rock, et c’est avec plaisir que je l’ai parcouru, allant d’abord vers mes artistes préférés et en m’aventurant ensuite vers les autres pour le plaisir de poursuivre cette lecture à l’image de ces artistes représentés, rock And roll.

À lire sans modération accompagnés de vos rockeurs préférés, les watts puissance maximum sans oublier la bière au frais.

Pour info :

Vincent Brunner

Né en 1974, Vincent Brunner est auteur et journaliste. Il écrit sur la musique ou la BD pour Les Inrockuptibles, Libération, Telerama.fr, Topo, Tsugi ou Slate. Il est co-créateur de Tout est vrai (ou presque), programme court diffusé sur Arte qui raconte la vie des grandes personnalités en utilisant des figurines et des objets. Pour Flammarion, il a dirigé Rock Strips et Rock Strips Come Back, deux histoires du rock en BD, et publié En Quarantaine avec Miossec et Sex&Sex&Rock&Roll avec Luz. Il a publié en 2014 son premier roman-jeunesse, Platine, toujours chez Flammarion. Son dernier titre, Les Super-Héros, paraît aux Éditions Robert Laffont en 2017.

Terreur Graphique

 

Né en 1977, Terreur Graphique commence sa carrière dans des fanzines et réalise des affiches. Amateur d’humour potache tirant volontiers sur le trash, il est notamment l’auteur de Rupture tranquille en 2011 aux Éditions Même pas mal. Publiant régulièrement dans divers magazines dont Fluide Glacial, il lance en 2011 la revue Alimentation générale aux Éditions Vide Cocagne.

Ses planches sont régulièrement publiées dans Libération, sur le site duquel il tient un blog.

 

Je remercie Babelio et les éditions Flammarion pour ce merveilleux moment rock and read.

Publicités